Cet article date de plus d'un an.

Tennis : Daniil Medvedev remporte son premier titre sur terre battue au Masters 1000 de Rome

Le Russe a dominé Holger Rune en finale (7-5, 7-5), dimanche, et fait le plein de confiance sur terre battue à une semaine de Roland-Garros.
Article rédigé par franceinfo: sport
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min
Daniil Medvedev lors de sa demi-finale contre Stefanos Tsitsipas à Rome, le 20 mai 2023. (GIUSEPPE MAFFIA / AFP)

Et si Daniil Medvedev s’ajoutait à la liste des prétendants au titre à Roland-Garros ? Le Russe, qui a longtemps été en difficulté sur terre battue, a prouvé qu'il y était de plus en plus performant en remportant le Masters 1000 de Rome, dimanche 21 mai.

Ce dernier s'est imposé en finale face au Danois Holger Rune (7-5, 7-5), décrochant son tout premier sacre sur l'ocre. Un succès qui lui permet aussi de grimper à la 2e place mondiale à une semaine du tournoi parisien, ce qui rebattra les cartes au moment de la constitution du tableau principal.

Face au jeune Danois, Daniil Medvedev s’est montré plus constant et a fait craquer son adversaire sur les points décisifs. Dans la première manche, il a sauvé deux balles de break avant d’en convertir une, au filet, sur balle de set (7-5).

Frustré, Holger Rune est rentré aux vestiaires entre les deux sets et a converti sa rage en puissance pour entamer la deuxième manche sur un break blanc. Mais, en face, le Russe a tenu la cadence et a debreaké une première fois. Puis, alors que Rune avait repris l’avantage et servait pour le set, Medvedev a debreaké une seconde fois. Il a finalement réussi à prendre la mise en jeu de son adversaire pour le gain du match (7-5).

Medvedev "a fait sauter des verrous dans sa tête"

"Si on m’avait dit que je gagnerais un Masters 1000 sur terre… Avant ce tournoi, ce n’était pas si mauvais à Monte-Carlo et à Madrid. Là, je me suis senti incroyablement bien. Je me suis prouvé que j’étais capable de le faire", a réagi Daniil Medvedev à la fin du match, qui a évoqué un début "d'amitié" avec cette surface, mais pas encore "d'amour".

Plus à l'aise sur dur, il n’avait par exemple jamais gagné une seule rencontre sur ses trois premières participations au Masters 1000 de Rome. D’après des propos de son entraîneur Gilles Cervara, rapportés par L’Equipe, le Russe "a fait sauter des verrous dans sa tête" sur cette surface, avec notamment un travail sur les glissades.

Alors qu’"il était inhibé sur terre parce que son état d'esprit n'était pas adapté à produire quoi que ce soit" d’après son entraîneur, Daniil Medvedev s’impose donc comme un concurrent sérieux pour Roland-Garros, bien que son meilleur résultat porte d’Auteuil reste un quart de finale, en 2021.

Son succès romain lui permet également de passer deuxième mondial et d’espérer un tableau plus clément à Paris, d’autant qu’avec ce nouveau classement, Carlos Alcaraz et Novak Djokovic pourraient se retrouver dans la même partie de tableau.

Revivez les temps forts de la rencontre

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.