Coupe Davis : nouvelle formule, équipe de France, favoris... Ce qu'il faut savoir avant le début de la compétition

La compétition se déroule sur trois sites européens, entre le jeudi 25 novembre et le dimanche 5 décembre.

Article rédigé par
Léo-Pol Platet - franceinfo: sport
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
Les Allemands Andreas Mies et Kevin Krawietz lors d'un match de qualification à la Coupe Davis, le samedi 7 mars 2020. (FEDERICO GAMBARINI / DPA)

Depuis 2019, c'est désormais le nouveau rendez-vous de la fin de saison du tennis masculin. Annulée l'année dernière, la Coupe Davis est de retour, dans sa nouvelle formule concoctée par le groupe Kosmos, propriété du footballeur Gérard Piqué. 

Les dix-huit nations qualifiées ou, comme la France, invitées, se disputeront le saladier d'argent durant onze jours de compétition, dès le jeudi 25 novembre et à plusieurs endroits du continent.

Nouvelle formule, acte II 

Son lancement en 2019 avait suscité de nombreuses réactions. Après 118 ans d'existence, la "Coupe du monde du tennis" faisait sa révolution. Exit la saison étalée sur toute l'année, au profit d'une compétition ramassée en un seul lieu et en une seule semaine. Pour rallumer la flamme d'une compétition parfois jugée trop énergivore pour les joueurs, le format des matchs a également diminué. Des victoires au meilleur des cinq matchs (quatre simples, un double) le format a évolué en trois matchs (deux simples, un double). Les matchs quant à eux se jouent désormais en deux sets gagnants.

À l'issue de la phase de groupes, les leaders de chaque groupe accompagnés des deux meilleurs seconds se qualifieront pour le tableau final. Il débutera avec des quarts de finale.

En 2019, c'est l'Espagne qui avait décroché le premier titre la Coupe Davis new-look. En finale, Rafael Nadal et Roberto Bautista Agut avaient respectivement battu les Canadiens Denis Shapovalov (6-3, 7-6) et Félix Auger-Aliassime (7-6, 6-3).

Une compétition répartie en trois pays 

Madrid (Espagne), Innsbruck (Autriche) et Turin (Italie). Ce sont les trois villes hôtes de cette Coupe Davis 2021. Chacune de ces villes accueillera trois groupes de trois équipes. Les quarts de finale seront à la suite également répartis dans ces trois villes. En revanche, les demies et la finale se joueront à la Madrid Arena, sous la forme d'un "Final Four".

En cette période toujours marquée par la crise sanitaire, les spectateurs ne seront pas logés à la même enseigne selon les pays. À Innsbruck, qui accueillera le groupe de la France, les rencontres se joueront sans public. La donne sera différente en Italie et en Espagne, où les pays ne sont pas soumis au confinement. 

"Jeunesse et expérience" pour la France 

Au moment d'annoncer son groupe, le capitaine Sébastien Grosjean avait justifié ses choix par sa volonté de "mélanger jeunesse et expérience". Aux côtés de l'indéboulonnable paire Mahut-Herbert pour le double, tout juste sacrée au Masters, et de l'expérimenté Richard Gasquet, le capitaine avait surpris son monde en ne retenant pas Gaël Monfils, sélectionnant à la place Arthur Rinderknech. À 26 ans, celui qui n'a jamais fait qu'un second tour à l'US Open 2021, honore sa première sélection. 

Le Français, Arthur Rinderknech, lors du tournoi de Stockholm (Suède), le jeudi 11 novembre 2021. (JONATHAN NACKSTRAND / AFP)

Finalement, Grosjean a appelé en renfort deux nouveaux joueurs : Hugo Gaston et Adrian Mannarino, alors qu'Ugo Humbert, d'abord sélectionné, a finalement mis un terme à sa saison. Si le premier cité a finalement été mis sur la touche au profit du vétéran Richard Gasquet, le sélectionneur tricolore a envoyé un message fort et qui prédit un passage de témoins entre deux générations.

"Hugo a signé un magnifique parcours au Rolex Paris Masters en atteignant les quarts de finale, avec une qualité de jeu exceptionnelle. De son côté, Adrian retrouve un niveau de jeu très intéressant après de belles victoires face à Andrey Rublev à Moscou et Nikoloz Basilashvili au Rolex Paris Masters", s'est justifié Grosjean.

Les Bleus débuteront leur tournoi jeudi, à 16 heures, face à la République tchèque. Deux jours plus tard, toujours à Innsbruck, ils retrouveront la Grande-Bretagne. 

L'Espagne et la Russie en favoris

Tenante du titre, l'Espagne pourra compter sur deux joueurs du Top 20 : Roberto Bautista Agut et Pablo Carreno Busta. Vainqueur du Next Gen ATP Finals, le jeune Carlos Alcaraz sera également de la partie. Dans ce même groupe, la Russie aura fière allure avec le finaliste du Masters, Daniil Medvedev (n°2 mondial) et Andrey Rublev (n°5). Novak Djokovic (n°1, Serbie), Jannik Sinner (n°10, Italie), Cameron Norrie (n°12 Grande-Bretagne) emmèneront également leur équipe. 

Au contraire, le récent vainqueur du Masters, Alexander Zverev (n°3, Allemagne), par choix, Stefanos Tsitsipas (n°4, Grèce), pas qualifié, et Matteo Berrettini (n°7, Italie), forfait, ne seront pas de la partie.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Coupe Davis

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.