Cet article date de plus de sept ans.

Wawrinka comme Federer à Gstaad

Au lendemain de la défaite de Roger Federer, il n'y a plus de Suisse à Gstaad. A l'image de son compatriote, Stanislas Wawrinka a baissé pavillon dans "son tournoi" devant Feliciano Lopez, abandonnant dans le 3e set (6-4, 2-6, 4-3). Comme son leader "Stan" a des douleurs au dos qui l'empêche de s'exprimer au mieux.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le Suisse Stanislas Wawrinka

Gstaad, terre maudite pour les Suisses. Sur leur sol national, Roger Federer et Stanislas Wawrinka ont connu de sérieuses désillusions. Venu sur ses terres pour se rassurer, l'ancien numéro 1 mondial a déraillé face à l'Allemand Daniel Brands et s'est à nouveau blessé au dos. En quart de finale, son compatriote a dû abandonner pour la même raison face à Feliciano Lopez. Finaliste du tournoi en 2005, Wawrinka n'aura donc pu reprendre le fambeau. Les demi-finales opposeront samedi Lopez au Néerlandais Robin Haase,  vainqueur de l'Espagnol Marcel Granollers 5-7, 6-3, 7-6 (7/5), et le Russe  Mikhail Youzhny, vainqueur de l'Argentin Juan Monaco 5-7, 6-4, 7-6 (9/7), au  Roumain Victor Hanescu. Des quatre joueurs encore en lice, seul Lopez a remporté un tournoi en  2013, sur le gazon d'Eastbourne (Grande-Bretagne).

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.