Roger Federer sorti du Top 10 mondial au prochain classement ATP pour la troisième fois en près de 20 ans

Pour la troisième fois depuis son accession au Top 10 en 2002, le joueur suisse va en être exclu en début de semaine prochaine.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Le Suisse Roger Federer, présent à la Laver Cup en civil le 25 septembre 2021 à Boston. (CARMEN MANDATO / GETTY IMAGES / AFP)

Depuis le 20 mai 2002, Roger Federer s'est installé parmi les dix meilleurs joueurs du monde. Lundi 18 octobre prochain, il n'en fera plus partie. Le Suisse, qui se remet d'une intervention du genou, perdra en effet sa place en raison de la qualification du Polonais Hubert Hurkacz pour les 8e de finale du Masters 1000 d'Indian Wells, dans la nuit du lundi 11 au mardi 12 octobre 2021. Ce n'est que la troisième fois qu'il subit un retrait similaire en 19 années.

C'est loin d'être une dégringolade. Actuel neuvième mondial, Roger Federer absent à Indian Wells, va perdre 480 points, et la qualification de Hurkacz -- actuel 12e à l'ATP -- , le fera reculer du 9e au 11e rang mondial au prochain classement ATP qui sera publié lundi.

Deuxième sortie du Top 10 depuis octobre 2002

Le champion suisse, après une année 2020 quasiment blanche à cause de la pandémie de Covid-19 et de deux opérations du genou droit, avait fait son retour en compétition au printemps. Mais après 13 matches disputés, dont un quart de finale à Wimbledon, il a mis un terme à sa saison après son parcours londonien, à cause d'une récurrence de sa douleur au genou droit. Cette absence prolongée des courts le fait lentement glisser au classement mondial, où il occupait encore le 5e rang en début d'année. Ironie du sort: celui qui provoque sa sortie du Top 10, Hurkacz, est déjà celui qui l'avait battu en quarts de finale à Wimbledon en juillet dernier.

Ce n'est que la troisième fois que Roger Federer est sorti du Top 10 depuis sa première entrée. Cela lui était arrivé entre le 12 août et le 7 octobre 2002 (pendant dix semaines avec un 14e rang mondial au pire), puis entre le 7 novembre 2016 et le 16 janvier 2017, après avoir mis un terme à sa saison à la mi-juillet (11 semaines pour descendre au plus bas à la 17e place mondiale). 

A 40 ans, le Suisse, vainqueur de 20 tournois du Grand Chelem, n'envisage toujours pas, malgré son âge et ses problèmes de genou, de mettre un terme à sa carrière. "Le pire est derrière moi et je suis impatient pour tout ce qui va venir", a-t-il déclaré mi-septembre, sans se risquer à fixer une date pour son retour sur les terrains, estimant qu'il faudrait "encore un peu de patience". Il lui faudra encore gravir quelques échelons pour remonter dans la hiérarchie.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers ATP

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.