Cet article date de plus de deux ans.

Roger Federer remporte son 10e tournoi de Halle en dominant David Goffin en finale (7-6, 6-1)

Roger Federer est bien le roi de Halle. Le Suisse n'a pas connu trop de mal pour se défaire de David Goffin dimanche en finale (7-6, 6-1) et remporter son dixième tournoi sur le gazon allemand, le 102e de sa carrière. Une préparation idéale en vue de Wimbledon dont il sera à nouveau parmi les favoris.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
 (CARMEN JASPERSEN / AFP)

Roger Federer est insatiable. Le Suisse s’est promené dans son jardin de Halle pour remporter son dixième tournoi dans la cité allemande. Il a dominé dimanche David Goffin (7-6, 6-1) dans une finale en deux temps. Accrochée puis très tranquille, cette rencontre confirme un peu plus les ambitions du numéro trois mondial alors que nous ne sommes plus qu’à huit jours de Wimbledon et son gazon si cher à celui qui compte désormais 102 tournois ATP en carrière.

Quelle meilleure manière de répondre au douzième titre de Rafael Nadal que de rester maître dans sa "résidence secondaire" de Halle ? Dans sa quête effrénée de trophées, il ne manquait à Roger Federer que d'atteindre un bilan à deux chiffres dans un tournoi. C'est désormais chose faite. Après une semaine contrastée et deux matches remportés au forceps contre Jo-Wilfried Tsonga et Roberto Bautsita Agut, le Suisse a cette fois eu moins de mal à conclure victorieusement sa rencontre. David Goffin avait pourtant pris le match de la bonne manière, en ne cédant pas de terrain à son adversaire et en limitant au maximum les points perdus sur son service.

Federer opportuniste puis génial

Tout semblait diriger ce match vers un long combat en trois sets, Goffin semblant même en capacité de bouger Federer. Plutôt offensif, incisif sur les échanges, le Belge faisait mieux que de la résistance. Et puis tout s'est écroulé en cinq minutes. Impitoyable, le Suisse a profité des erreurs de son adversaire pour remporter haut la main le tie-break (7-2). En matador habitué, il a porté l'estocade décisive dès l'entame de la deuxième manche. Goffin s'est écroulé sur son premier jeu de service (trois doubles fautes), Federer a saisi l'opportunité. Alors que son vis-à-vis a semblé marqué mentalement par ce passage à vide, Federer est lui monté en puissance, lâchant de plus en plus ses coups.

Slices, revers, coups droits, montées au filet… Le 3e joueur mondial n'a plus rien raté. Et il s'est envolé vers un dixième titre sans contestation, en 1h22. "Je n'avais jamais gagné dix titres du même tournoi dans ma vie, a raconté Federer après le match. Cela restera pour l'éternité dans ma mémoire que c'est ici, à Halle, que je l'ai fait." Ce 102e sacre en carrière (le 19e sur herbe) vient gonfler un peu plus ses chiffres historiques. Il confirme également son statut de joueur le plus titré de la saison, mieux que Nadal, Djokovic, Thiem, ou encore Tsitsipas. Visiblement en forme physiquement et de mieux en mieux dans son jeu sur son gazon béni de Halle, Federer peut légitimement espérer décrocher un neuvième sacre à Wimbledon. "Le plus important, c'est que cette fois, je ne suis pas blessé" a-t-il précisé. La concurrence est prévenue.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers ATP

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.