Cet article date de plus de dix ans.

Murray défaitiste ?

Alors qu'il vient de se qualifier pour les demi-finales du Masters, à Londres, Andy Murray se montre hésitant quant à ses chances de l'emporter s'il devait rencontrer Rafael Nadal au prochain tour.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

Andy Murray aurait-il baissée les bras ? Aussi étonnant que cela puisse paraitre pour un compétiteur de son niveau, l'Ecossais s'est montré pessimiste à l'évocation de sa possible opposition face à Rafael Nadal. "J'essaierai, mais je ne suis pas sûr d'avoir de grandes chances si je joue contre lui", a partagé l'Ecossais, qui s'est qualifié jeudi dans le groupe B, avec Roger Federer, en s'imposant face à un autre Espagnol, David Ferrer. Les quatre joueurs du groupe A, Rafael Nadal, Novak Djokovic, Tomas Berdych et Andy Roddick peuvent encore se qualifier vendredi lors de la dernière journée, mais Nadal, le N.1 mondial, vainqueur de ses deux premiers matches, est le mieux placé pour terminer en tête et donc affronter Murray en demie. "C'est le meilleur joueur du monde. J'ai vu ses deux matches ici et il joue incroyablement bien. Il semble que je ne batte pas ces gars-là dans les grands matches. Il va falloir que je joue mon meilleur tennis si je veux gagner. Il faut que je le fasse dans un grand match, en demie. Il faut que je vois si je peux le faire ou pas", a dit Murray. "Donc vous n'êtes pas confiant?", lui a alors demandé un journaliste. "Non, pas vraiment. Mais j'essaierai de gagner", a-t-il répondu.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers ATP

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.