Masters de Londres : Dominic Thiem vainqueur d'un sommet aux dépens de Rafael Nadal

L'affrontement entre deux des trois vainqueurs d'un tournoi du Grand Chelem de l'année 2020 a offert un sommet de jeu et d'intensité, pour une victoire de Dominic Thiem aux dépens de Rafael Nadal 7-6 (9/7), 7-6 (7/4). C'est un vrai combat qui a eu lieu à Londres, et qui a tourné en faveur de l'Autrichien, comme leur seul duel de l'année, à l'Open d'Australie en début de saison, où il avait raflé les trois jeux décisifs pour s'imposer en 4 sets.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 3 min.
L'Autrichien Dominic Thiem rageur (GLYN KIRK / AFP)

C'était le premier choc majeur de ce Masters. Le 2e mondial face au 3e mondial, deux des trois vainqueurs de Grand Chelem en cette saison 2020 si particulière, Rafael Nadal face à Dominic Thiem pour leur 15e duel sur le circuit, cela avait de quoi allécher les plus froids des supporters. En outre, c'était leur premier affrontement en indoor, sur surface rapide, alors que l'Espagnol menait 9-5 avant ce match.

Thiem, le roi du jeu décisif contre Nadal

Dans l'O2 Arena de Londres, les deux hommes ont livré une cascade de coups gagnants pour le plus beau match (pour l'instant) de ce Masters. L'Ibère, en grande réussite dans ses montées au filet (14 points gagnés sur ses 20 montées dans le 1er set) et l'Autrichien adossé à sa puissance en fond de court. Durant la 1re manche, aucune balle de break concédée de part et d'autre. C'était donc au jeu décisif que l'affaire se décidait, avec un break d'entrée à l'avantage de Thiem, aussitôt effacé par son adversaire, venu conclure d'un smash rageur son deuxième point de suite (2-1). Contrairement au reste de la manche, les serveurs n'étaient pas à la fête, avec les quatre premiers points perdus, dont cette double faute de Nadal (2-2). Dans ce bras de fer tendu, le filet choisissait son camp en venant changer la trajectoire d'une amortie de Thiem, finie hors des limites du terrain, pour un mini-break concédé (4-2). Le 3e mondial tentait ensuite sa chance au filet, sans succès (5-2). Mais il se ressaisissait, pour recoller à (5-5), avant de commettre sa première double faute du match (6-5). Au plus mauvais moment, mais Nadal la laissait passer, d'un revers dans le milieu du filet (6-6).

Lors de leur seul affrontement en 2020, en quarts de finale de l'Open d'Australie, Thiem avait remporté les 3 jeux décisifs du match pour une victoire probante en 4 sets. Et sur les 8 disputés dans leurs différentes oppositions, seuls deux étaient tombés du côté de l'Espagnol. Et après avoir sauvé une nouvelle balle de set, c'est lui qui, sur sa première occasion, d'un énorme coup droit décroisé, arrachait ce 1er set (9/7). Après 1h12 de combat, soit pratiquement le temps qu'avait mis "Rafa" pour se débarrasser de Rublev dans son premier match du Masters (1h17).

Malgré cette perte du 1er set et des statistiques clairement défavorables dans un tel scénario, le protégé de Carlos Moya se procurait tout de suite la première balle de break de la rencontre. Mais un nouveau coup droit supersonique de son adversaire la faisait valser (1-0 Thiem). Et le bras de fer du premier set se poursuivait au deuxième. Jusqu'à ce que Rafael Nadal se procure une deuxième balle de break, qu'il transformait cette fois en restant fort à propos sur son côté coup droit alors que le reste du court était ouvert (4-3). Mais il concédait à son tour son service, sur un point monstrueux entre les deux hommes (4-4). Et l'Autrichien reprenait les commandes pour mener (5-4). A 0-30, sur le service de l'Espagnol, ce dernier envoyait son smash hors des limites, offrant trois balles de match à son rival. Il les sauvait toutes les trois, et enchaînait même cinq points consécutifs, dont un ace, pour se tirer de ce mauvais pas (5-5).

L'occasion envolée n'assommait pas Thiem, qui gagnait ensuite son jeu blanc. Et son rival recollait une nouvelle fois, pour le 5e jeu décisif sur les deux matches entre les deux hommes en 2020. Comme au 1er set, Nadal menait (2-1). Comme au 1er set, il finissait par le perdre (7/4), notamment après un passing-shot de revers exceptionnel de Thiem pour faire le mini-break (4-3) puis mener (6-3).

Toujours en quête d'un sacre dans le tournoi des Maîtres, Rafael Nadal va devoir cravacher pour soulever le trophée cette année. Ce sera face à Stefanos Tsitsipas, tenant du titre, lors de son prochain match, joueur qu'il avait dominé l'année dernière au même stade de ce tournoi.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.