Cet article date de plus de neuf ans.

Djokovic en demi-finale à Indian Wells

Novak Djokovic s'est qualifié ce jeudi pour les demi-finales du Masters 1000 d'Indian Wells en battant l'Espagnol Nicolas Almagro (N.12) 6-3, 6-4. Le numéro 1 mondial serbe de 24 ans, tenant du titre dans le désert californien, jouera samedi contre l'Américain John Isner (N.11) ou Gilles Simon (N.13) pour une place en finale. Très en verve cette année, l'Américain partira favori avec son puissant service. Rafael Nadal (N.2) et Roger Federer (N.3) sont en course.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

Novak Djokovic va bien, merci pour lui ! Si de nombreux joueurs ont connu des pépins de santé cette semaine avec ce fameux virus du désert qui a contaminé une partie du vaste et splendide domaine californien, le leader du circuit ATP poursuit son chemin sans sourciller, avec aplomb. mis une pression constante sur la mise en jeu d'Almagro, qui a eu sept balles de break à défendre. Djokovic a fait le break à 2-1 au premier set. Il a immédiatement perdu cette avantage mais l'a tout de suite récupéré puis a enchaîné sur deux jeux de service blanc pour empocher la première manche.

Djokovic: "Satisfait de mon service"

Le Serbe a ensuite pris le service adverse à 4-4 pour ensuite servir un jeu blanc ponctué de son cinquième ace du match et valider son billet pour les demi-finales en 1 heure 22 minutes. "Je suis particulièrement satisfait de mon service, j'ai été très efficace au service dans les moments importants", a indiqué le Serbe, qui a passé 58% de premières balles et remporté 77% des points sur sa première balle. Djokovic, qui avait débuté 2011 par 41 victoires consécutives, comptent cette saison 14 victoires et une défaite (contre Andy Murray à Dubaï). Pas mal quand même.

Résultats des quarts de finale

Novak Djokovic (SRB/N.1) bat Nicolas Almagro (ESP/N.12) 6-3, 6-4

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers ATP

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.