Cet article date de plus de dix ans.

Bartoli dans le dernier carré

Marion Bartoli, tête de série N.15, s'est qualifiée pour la première fois de sa carrière pour les demi-finales du tournoi d'Indian Wells, en battant la Serbe Ana Ivanovic 6-4, 7-6 (7/4). Il s'agit d'une belle performance pour l'Auvergnate qui retrouvera au prochain tour de l'un des tournois les plus relevés, la Belge Yanina Wickmayer qui a sorti l'Israélienne Shahar Peer, tête de série numéro 10, en deux sets 6-3, 6-3.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

Si elle avait profité mardi de l'abandon de la Belge Kim Clijsters, numéro deux mondiale, pour atteindre les quarts de finale, Bartoli a cette fois démontré qu'elle méritait sa place dans le dernier carré en venant à bout de la redoutable Ana Ivanovic, 6-4, 7-6. Bartoli, 17e joueuse mondiale, franchit le cap des quarts de finale pour la troisième fois cette saison (après Brisbane et Doha), alors qu'elle n'a disputé que sept tournois. Au terme d'une rencontre qui aura duré plus de deux heures, Bartoli a dominé la Serbe (N.19). Pourtant, la chaleur du désert d'Indian Wells a bien failli changer la donne, la N.1 française ayant subi dans le premier set un gros coup de chaleur, la contraignant  à se faire prendre la tension.

"C'est uniquement à la force mentale que j'ai réussi à continuer à courir", a expliqué la joueuse de 26 ans. "Cela aurait très dur pour moi de jouer trois sets", a ajouté Bartoli. "Arriver à remporter ce match contre une joueuse du calibre d'Ana étant  donné les circonstances, c'est très significatif, a-t-elle ajouté. Je suis très fière de moi. Je suis arrivée à me battre contre moi-même et contre elle. Maintenant j'ai un jour entier pour récupérer, ça pourrait suffire", a indiqué l'Auvergnate qui avait déclaré se sentir malade avant le match, probablement en raison d'unvirus à l'estomac. En demie, elle retrouvera la Belge Yanina Wickmayer (N.23), qui a eu raison de l'Israélienne Shahar Peer (N.10) 6-3, 6-3.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers ATP

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.