Amélie Mauresmo

Résumé de la rubrique

Amélie Mauresmo est une ancienne joueuse de tennis professionnelle (1993-2009), qui occupe depuis le mois de décembre 2021 le poste de directrice du tournoi de Roland-Garros. Pendant sa carrière, la Française a remporté vingt-cinq titres en simple, dont l'Open d'Australie et Wimbledon en 2006, et le Masters en 2005. A l'US Open, elle a atteint les demi-finales en 2002 (défaite face à l'Américaine Venus Williams) et 2006 (défaite face à la Russe Maria Sharapova). Dans les quatre tournois du Grand Chelem, il n'y a qu'à Roland-Garros qu'elle n'a pas atteint le dernier carré. Elle s'est arrêtée en quarts de finale en 2003 (défaite face à Serena Williams) et 2004 (défaite face à Elena Dementieva).

Longtemps membre du top 10 mondial (en 1999 puis entre 2001 et 2006), Amélie Mauresmo devient, en 2004, la toute première joueuse française de l'ère moderne à occuper le premier rang mondial, et la seconde dans toute l'histoire du tennis après Suzanne Lenglen en 1919. Sous les couleurs de l'équipe de France, elle a décroché la médaille d'argent en 2004 aux Jeux olympiques d'Athènes. A son palmarès figure également une victoire en Fed Cup en 2003 face aux Etats-Unis. Lors de cette campagne, elle remporte tous ses matchs.

Après sa carrière de joueuse, Amélie Mauresmo devient capitaine de l'équipe de France de Fed Cup entre 2012 et 2016. De 2014 à 2016, elle entraîne également le Britannique Andy Murray, membre du Big 4. Elle travaille ensuite avec le joueur français Lucas Pouille (2018-2020). En décembre 2021, elle succède à Guy Forget et devient la première femme directrice du tournoi de Roland-Garros.