Foot : un supporter de Chelsea interdit de stade pendant trois ans pour homophobie

L'homme de 20 ans a plaidé coupable et a aussi écopé d'une amende de 965 livres.

Un match entre Chelsea et Bournemouth, à Londres, le 19 décembre 2018.
Un match entre Chelsea et Bournemouth, à Londres, le 19 décembre 2018. (PETER NICHOLLS / REUTERS)

Un supporter de Chelsea, expulsé du stade de Brighton lors d'un match du championnat d'Angleterre le 16 décembre pour avoir crié des propos homophobes, a été condamné à trois ans d'interdiction de stade, jeudi 3 janvier. L'homme de 20 ans a plaidé coupable et a aussi écopé d'une amende de 965 livres (1 221 euros).

Ce n'est pas la première fois que les supporters du club anglais sont mis en cause. Un fan a aussi été accusé d'avoir lancé des insultes racistes envers Raheem Sterling (Manchester City), lors de la victoire des Blues 2-0 à Stamford Bridge début décembre.

En octobre, le président du club, Bruce Buck, avait tenté une nouvelle approche vis-à-vis des supporters épinglés pour des actes ou des paroles racistes, en leur proposant de visiter le camp de concentration d'Auschwitz, en Pologne, où plus d'un million de personnes (principalement des juifs) ont été exterminées pendant la Seconde Guerre mondiale. "Par le passé, nous les aurions bannis du public pour une durée allant jusqu'à trois ans. Maintenant, nous leur disons : 'Vous avez fait quelque chose de mal, vous avez le choix. Nous pouvons vous bannir ou bien vous pouvez passer du temps avec nos responsables de la diversité pour comprendre ce que vous avez fait de mal", avait déclaré le dirigeant.