Super Ligue : l'Inter Milan s'en va à son tour, l'AC Milan à l'écoute des supporters et la Juventus de Turin admet l'échec de la compétition

Au tour des clubs italiens de rétropédaler sur la Super Ligue. L'Inter Milan s'est retiré. L'AC Milan et la Juventus de Turin actent l'échec du projet.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Le derby milanais entre l'Inter et l'AC Milan en février 2021. (MIGUEL MEDINA / AFP)

L'effet domino continue. Après Manchester City, Liverpool, Arsenal, Tottenham, Chelsea et Manchester United, l'Inter Milan a annoncé ce mercredi 21 avril se retirer du projet de Super Ligue. L'autre grand club milanais, l'AC Milan, s'est déclaré "sensible" à l'inquiétude des supporters, tandis que la Juventus de Turin a reconnu que cette compétition avait désormais "peu de chances" de voir le jour "dans la forme sous laquelle elle a été initialement conçue".

"Le FC  Internazionale Milano confirme que le club ne fait plus partie du projet Super Ligue", a expliqué la direction des Nerazzurri dans un communiqué en rappelant que "l'Inter estime que le football, comme tout secteur d'activité, doit avoir intérêt à améliorer constamment ses compétitions, pour continuer à exciter les fans de tous âges à travers le monde, dans un cadre de durabilité financière"

Une décision principalement prise à la suite du renoncement des clubs anglais et des différentes menaces mises en place par les instances internationales et européennes, notamment celle d'une possible exclusion du championnat national. Actuellement en tête de Serie A avec neuf points d'avance sur son poursuivant, l'Inter est bien parti pour décrocher un titre de champion d'Italie, onze ans après le dernier sacre obtenu en 2010 et semble donc avoir retrouvé la raison.

L'AC Milan "sensible à l'inquiétude des supporters"

L'autre grand club de la ville italienne, l'AC Milan, n'affiche pas une position aussi claire. Dans un communiqué publié ce mercredi, la direction indique avoir "accepté l'invitation de participer à la Super Ligue avec la véritable intention de proposer la plus belle compétition possible aux fans du monde entier. Le changement n'est jamais facile mais l'évolution est nécessaire car la structure du foot européen a évolué lors des dernières décennies. Cependant, la voix et l'inquiétude des supporters se sont exprimées quant à la Super Ligue. L'AC Milan doit y être sensible, ajoute le club, propriété depuis 2018 du fonds d'investissement américain Elliott. Nous allons continuer à travailler dur pour proposer un modèle durable pour le football."

La Juventus admet l'échec de la Super Ligue dans sa forme actuelle

Si l'AC Milan prend acte du rejet de la Super Ligue par les supporters, la direction ne ferme pas complètement la porte à cette nouvelle compétition. Même positionnement du côté de la Juventus de Turin, troisième et dernier club italien fondateur de la Super Ligue. Dans un communiqué, la Juve a déclaré que si elle restait "convaincue du bien-fondé des hypothèses sportives, commerciales et juridiques", elle estime qu'il y a "peu de chances que le projet soit réalisé sous la forme initialement conçue". 

Quelques heures avant cette déclaration officielle du club turinois, son président Andrea Agnelli, un des principaux protagonistes de cette future ex-nouvelle compétition, avait concédé que le projet "ne pouvait avoir lieu" suite au désistement des six clubs anglais concernés.

Alexandra Lopez et Louise Gerber

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.