Envoyé spécial, France 2

VIDEO. "J'étais tellement content, je pleurais de joie" : les alpinistes polonais racontent le sauvetage d'Elisabeth Revol à "Envoyé spécial"

"Envoyé spécial" diffuse le 8 février des images inédites d'un sauvetage hors du commun. Dans cet extrait, Denis Urubko et Adam Bielecki, les deux alpinistes polonais partis à la recherche d'Elisabeth Revol sur les pentes du Nanga Parbat, racontent comment ils la retrouvent enfin, en pleine nuit, à 6 200 mètres d'altitude.

Voir la vidéo
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Dans "Envoyé spécial" le 8 février, l'histoire d'un incroyable sauvetage, racontée avec des images inédites par Elisabeth Revol et ceux qui l'ont secourue. Denis Urubko et Adam Bielecki, deux alpinistes polonais, sont partis en pleine nuit à la recherche de la Française en perdition sur les pentes du Nanga Parbat, "la montagne tueuse". Dans cet extrait, ils reviennent sur un moment d'intense émotion.

"On a entendu parler d’un problème sur le Nanga Parbat, quand on était au camp 1 du K2, explique Denis Urubko en anglais. J’ai compris tout de suite, face à une telle situation, qu’il fallait interrompre notre ascension du K2 et proposer notre aide pour une mission de sauvetage."

La mission est des plus incertaines : il est prévu qu'un hélicoptère les dépose à 6 000 mètres d'altitude, et qu'ils fassent le reste à pied. Mais le brouillard est tel que les alpinistes se poseront à 4 800 mètres. Adam Bielecki et Denis Urubko, en tête, entament l'ascension, de nuit. Ils grimpent à toute vitesse, gravissant en huit heures, dans le noir, un dénivelé qui nécessite d'ordinaire deux à trois jours.

"J'ai entendu une voix de femme, très faible, dans le noir"

"En arrivant au camp 2, poursuit Urubko, j’ai commencé à crier, juste au cas où. J’espérais qu’elle ne soit pas trop loin. J’ai appelé 'Elisabeth !' Ça faisait de l’écho entre les rochers… Et à un moment, j’ai entendu une voix de femme, vraiment très faible, dans le noir… J’ai dit : 'Yes ! Elle est là, pas loin !'"

Sur cette vidéo inédite, tournée dans la nuit noire sur le Nanga Parbat, on entend l'alpiniste, essouflé, au moment de cette découverte miraculeuse : "Elisabeth ! Content de te voir !" Puis, aussitôt, il hurle à l'adresse de son compagnon : "Adam ! I got her ! Je l’ai trouvée !” "J’étais tellement content, je pleurais de joie", confie Adam Bielecki.

Extrait de "Sauvetage au sommet", un reportage à voir le 8 février dans "Envoyé spécial".

Denis Urubko (\"Envoyé spécial\")
Denis Urubko ("Envoyé spécial") (FRANCE 2 / FRANCETV INFO)