Cet article date de plus d'un an.

Un an après son sauvetage miraculeux, Elisabeth Revol a gravi l'Everest

Elle devient la première Française à réussir cette ascension sans oxygène.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Photo d'Elisabteh Revol postée sur la page Facebook d'un de ses sponsors, jeudi 21 mai, annonçant son ascension de l'Everest. (CAPTURE D'ÉCRAN)

Elisabeth Revol, l'alpiniste française sauvée in extremis dans l'Himalaya il y a un peu plus d'un an, est montée sur le toit du monde, jeudi 23 mai, rapporte France Bleu Drôme Ardèche. La Drômoise a atteint le sommet de l'Everest (8 848 m) à 9h40 (heure locale) sans oxygène.

Elle devient la première Française à réussir cette ascension sans oxygène, relève Montagne Magazine, et la neuvième femme de l'histoire. C'est le sponsor de l'alpiniste qui a communiqué sur Facebook. "Une femme hors du commun", poste Valandre, marque d'équipements de montagne.

En janvier 2018, alors qu'elle redescendait du Nanga Parbat, dans l'Himalaya, la Drômoise et son compagnon de cordée s'étaient retrouvés en grande difficulté. Ni les secours, ni d'autres alpinistes n'avaient pu les atteindre à temps. Le Polonais Tomek Mackiewicz était alors mort après de graves gelures. Finissant seule la descente, Elisabeth Revol avait pu être sauvée.

Toujours d'après le post Facebook de son sponsor, le prochain challenge de l'alpiniste sera l'ascension de Lhotse (8 516 m), un autre sommet de l'Himalaya.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.