Cet article date de plus de trois ans.

Sauvetage dans l'Himalaya : des fonds récoltés reversés aux enfants de l'alpiniste mort sur le Nanga Parbat

La Pologne prend en charge les frais de secours de Tomasz Mackiewicz, ce qui permet une redistribution de la campagne de crowdfunding. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des secouristes prennent en charge l'alpiniste Elisabeth Revol sur le Nanga Parbat, le 28 janvier 2018. (SAYED FAKHAR ABBAS / AFP)

Le pays d'origine de l'alpiniste mort dans l'Himalaya met la main au portefeuille. La Pologne a décidé de couvrir les frais de l'opération ayant permis de sauver l'alpiniste Elisabeth Revol sur le Nanga Parbat au Pakistan, a annoncé, vendredi 2 février, la femme de son compagnon de cordée, Tomasz Mackiewicz. Ce dernier n'a pas pu être secouru. L'entourage d'Elisabeth Revol a confirmé que la part des fonds avancés par l'ambassade de France au Pakistan devait être remboursée.

Une opération de crowdfunding

L'alpiniste Masha Gordon, qui avait lancé la collecte de fonds avec une opération en ligne, a indiqué sur son site web que "tout l'argent recueilli via le site GOFUNDME, soit 150 000 euros, moins l'avance du gouvernement français de 31 000 euros qui doit être remboursée, ira aux enfants de Tomek. Générosité extraordinaire de tous !"

Cet argent avait été réuni pour financer la mission des hélicoptères de l'armée pakistanaise ayant transporté sur les pentes du Nanga Parbat (8 126 m) l'équipe de grimpeurs polonais pour secourir Revol et Mackiewicz.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.