Mort de Jean-Jacques Savin : le village d'Arès pleure l'aventurier

Publié
Mort de Jean-Jacques Savin : le village d'Arès pleure l'aventurier
FRANCE 2
Article rédigé par
L.Courté, P.Wursthorn, F.Fort - France 2
France Télévisions

La ministre des Sports Roxana Maracineanu a rendu hommage à Jean-Jacques Savin, décédé alors qu'il tentait de traverser l'Atlantique à la rame. L'émotion est vive à Arès (Gironde), commune dont l'aventurier était originaire.

Dimanche 23 janvier le village d'Arès (Gironde) est sous le choc. La disparition de Jean-Jacques Savin est au cœur de toutes les discussions. Le navigateur de 75 ans avait ses habitudes dans la commune. Certains, le soutenaient même dans ses aventures. "C'était un grand homme, très passionné", salue un habitant. Jean-Jacques Savin, animé par sa passion, était admiré pour ses exploits, notamment en 2019 lorsqu'il avait traversé l'Atlantique à bord d'un tonneau.

Des projets plein la tête

Début janvier, ce grand sportif, ancien militaire, avait repris la mer à la rame cette fois. La plage d'Arès, était un lieu symbolique, où le doyen de l'Atlantique se rendait tous les jours. "C'était un personnage atypique, rien ne le retenait", indique Jean Lissonde, président du club nautique d'Arès. "On avait d'autres projets, on voulait faire plein de choses", souligne son ami Philippe Gravaud, avec qu'il avait traversé le bassin d'Arcachon à la nage. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.