Everest : une interne en médecine a atteint le toit du monde

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Everest : une interne en médecine a atteint le toit du monde
FRANCE 2
Article rédigé par
F. Prabonnaud, Y. Kadouch - France 2
France Télévisions

Âgée de 27 ans, une interne de Dijon (Côte-d'Or) a gravi l'Everest après avoir passé une partie de l'année à combattre le Covid-19 à l'hôpital.

À 27 ans, Hélène Drouin est la plus jeune Française à avoir atteint le toit du monde, à 8 849 mètres d'altitude. Cette interne en médecine a passé quelques minutes au sommet de l'Everest, le 11 mai dernier. "En haut, il y a un sentiment de jouissance, parce qu'on voit tous les autres sommets qui sortent des nuages, et nous, on est au-dessus de tous", confie Hélène Drouin.

Une montée "magique"

La future médecin, passionnée d'alpinisme, a préparé son expédition tout en affrontant l'épidémie de Covid-19. Interne en France, elle a également été urgentiste en Angleterre. En avril, Hélène Drouin est arrivée au camp de base, au Népal. Commence alors la montée vers des camps toujours plus hauts, pour celle qui a fait son premier glacier à 11 ans, et le Mont Blanc à 20. "J'adore marcher sur la glace et la neige, je trouve que c'est absolument magnifique. Plus on monte haut, plus on a envie de voir un glacier encore plus haut", glisse-t-elle. Sa dernière étape fut une montée de 13 heures jusqu'au sommet, de 21 heures à 10 heures du matin. Un moment qu'elle qualifie de "magique". Après cette victoire, elle veut atteindre un autre objectif : soutenir la recherche contre l'hépatite B grâce à l'argent des sponsors et des dons.

Parmi Nos sources

- La page Facebook d'Hélène Drouin

- Le site internet

Liste non exhaustive.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports extrêmes

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.