Paralympiques 2022 : Arthur Bauchet en bronze au bout de l'effort, une quatrième médaille pour le jeune Autrichien Johannes Aigner... Ce qu'il faut retenir de la journée

Arthur Bauchet a offert à la France sa septième médaille, jeudi. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
Arthur Bauchet a remporté la médaille de bronze sur le slalom géant, en catégorie debout, le 10 mars 2022. (LUO YUAN / XINHUA / AFP)

Une nouvelle médaille pour la France. Arthur Bauchet a remporté sa troisième breloque, jeudi 10 mars, sur le slalom géant dans la catégorie debout. La France compte désormais sept médailles, dont quatre en or, et se situe à la quatrième place du tableau. La journée n'a en revanche pas souri à Hyacinthe Deleplace, qui a été disqualifié lors de la seconde manche. Voici ce qu'il ne fallait pas rater de la journée.

Ski alpin : le roi Arthur Bauchet en bronze sur le slalom géant 

Il a tout donné et a repoussé ses limites jusqu'au bout. Arthur Bauchet a remporté jeudi la médaille de bronze sur le slalom géantAprès ses titres sur la descente et le super-combiné, il remporte ainsi sa troisième médaille sur les Jeux de Pékin, et sa septième médaille paralympique. Le Français, épuisé par la cadence et le nombre d'épreuves sur lesquelles il est engagé, a toutefois trouvé les ressources nécessaires pour monter sur la boite et offrir à la France sa septième médaille.

Sixième de la première manche du slalom géant, Arthur Bauchet réalise une superbe deuxième manche et prend une belle troisième place ! Déjà double champion paralympique, le Français remporte sa troisième médaille sur ces Jeux paralympiques !
France 3

"Cette médaille a une saveur particulière car je pensais déjà être allé au bout de moi-même lors du super-combiné, mais là pour le coup, je pense que je suis allé encore plus loin. La course a été très dure. J'ai fait une grosse crise à la fin. Je ne contrôlais plus rien dans les jambes. Tous mes muscles se contractaient", a réagi Arthur Bauchet au micro de France Télévisions. Il aura une dernière chance de médaille dimanche sur le slalom, discipline où il est trois fois champion du monde et médaillé d'argent aux Jeux de à Pyeongchang en 2018.

Quatre autres Français étaient aussi engagés sur le slalom géant, dans la catégorie debout. Seul Oscar Burnham accroche le top 10 en terminant à la 7e position, devant Jordan Broisin (12e), Manoël Bourdenx (13e) et Jules Segers (16e). 

Ski alpin : nouvelle déception pour Hyacinthe Deleplace sur le slalom géant

Hyacinthe Deleplace court toujours après son premier titre paralympique à Pékin. Après avoir terminé 5e sur le super-combiné, 4e à quatre centièmes du podium sur le super-G et en bronze sur la descente, Hyacinthe Deleplace repart bredouille du slalom géant, dans la catégorie déficients visuels. 

Grosse déception pour Hyacinthe Deleplace, victime d'une chute au slalom géant dans la catégorie déficient visuel. Contraint à l'abandon, le Français n'a pas pu montrer ce dont il était capable. Un trou non visible sur le parcours serait à l'origine de sa chute. Malheureusement, ce genre d'incident ne peut pas être prévu à l'avance. L'épreuve a été remportée par l'Autrichien Johannes Aigner.
France 3

Si lui et son guide, Maxime Jourdan, ont signé le 4e temps après la première manche, le skieur a été disqualifié à la suite d'une chute lors de leur second run. Selon les explications du skieur, un trou non visible sur le parcours serait à l'origine de sa chute.

Enfin, dans la catégorie assis, le Tricolore Lou Braz-Dagand s'est lui classé 9e du slalom géant. Une déception pour celui qui visait un meilleur résultat. S'il a réalisé une bonne première manche, il n'a pas su se remobiliser sur la seconde. "J'ai été trop sur la retenue", a-t-il regretté au micro de France Télévisions en zone mixte.

Neuvième du slalom géant, Lou Braz-Dagand est revenu sur sa performance du jour. Le Français était assez déçu de sa deuxième manche, comme il l'a expliqué au micro de France Télévisions.
France 3

Ski alpin : la sensation Johannes Aigner

Il est l’une des révélations de ces Jeux paralympiques d’hiver de Pékin 2022. Johannes Aigner a remporté le titre paralympique sur le slalom géant, dans la catégorie déficients visuels, devant l’Italien Giacomo Bertagnolli et le Slovaque Miroslav Haraus. 

L'Autrichien Johannes Aigner réalise une deuxième manche quasi-parfaite et remporte le titre paralympique en slalom géant dans la catégorie déficient visuel. L'Italien Giacomo Bertagnolli et le Slovaque Miroslav Haraus complètent le podium.
France 3

L'Autrichien, âgé de 16 ans, et qui participe donc à ses premiers Jeux paralympiques continue ainsi sa razzia à Yanqing. En quatre courses, le jeune athlète est toujours reparti avec une médaille autour du cou. En plus de son titre sur le slalom géant jeudi, Johannes Aigner a aussi glané l'or sur la descente, l'argent sur le super-combiné et le bronze sur le super-G. Dimanche, il pourrait encore s'octroyer une nouvelle médaille sur le slalom et conclure de la meilleure des manières ses premiers Jeux paralympiques.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Ski alpin

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.