Ski freestyle : Tess Ledeux s'offre la Coupe du monde

La Française Tess Ledeux a remporté pour la première fois de sa carrière la Coupe du monde de ski freestyle après s'être adjugée samedi 27 mars l'épreuve de slopestyle de Silvaplana (Suisse), la dernière de l'hiver
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Tess Ledeux pose fièrement avec ses globes de la Coupe du monde le 27 mars 2021 (MAYK WENDT/EPA/Newscom/MaxPPP)

Elle est pour l'instant moins réputée et connue qu'Alexis Pinturault ou Perrine Laffont mais particulièrement précoce et talentueuse. La jeune Tess Ledeux, 19 ans, a décroché le globe de cristal de la Coupe du monde de ski freestyle ce samedi 27 mars. La Française a signé à Silvaplana (Suisse) sa troisième victoire de la saison, en autant d'épreuves de slopestyle au programme, la septième de sa carrière, avec un score de 88,75 points.

"Quatre ans que je l'attends"

La Savoyarde a décroché le globe de cristal pour sa première place au classement général de la Coupe du monde de ski freestyle. Elle a aussi terminé en tête de la Coupe du monde de ski slopestyle avec un score parfait de 300 points. "Il y a rien de mieux que de terminer la saison en beauté, avec une victoire. Je suis super contente car j'ai gagné les trois Coupes du monde de slopestyle qu'on a eues pendant cet hiver. Cela m'assure du coup le globe, c'est mon tout premier globe, cela fait quatre ans que je l'attends, c'est juste incroyable", a-t-elle indiqué dans une vidéo diffusée par la Fédération française de ski.

Elle termine en effet un hiver délicat sur une note très positive. La double championne du monde avait dû faire une pause de deux mois durant la saison pour des raisons personnelles. Elle avait tout de même participé aux Mondiaux-2021 relocalisés à Aspen (Etats-Unis), en terminant 4e en slopestyle et 7e en Big Air, disciplines dont elle était la championne du monde en titre.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Coupe du monde de ski alpin

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.