Cet article date de plus d'un an.

Kitzbühel : Daniel Yule sacré lors du slalom devant Marco Schwarz et Clément Noël

Ce dimanche, à domicile, le Suisse Daniel Yule a triomphé lors du slalom de Kitzbühel devant l'Autrichien Marco Schwarz (+0''12) et le Français Clément Noël (+0''37). Une course qui a fait monter les pulsations des amateurs de ski et de ses acteurs. Noël a grappillé du terrain pour le classement de la spécialité sur le Norvégien Henrik Kristoffersen, alors qu’Alexis Pinturault, qui a enfourché, a perdu sur ce dernier dans la lutte pour le gros globe de cristal.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

Un slalom de folie. Daniel Yule est sorti vainqueur d’une course insoutenable dès la première manche, devant l'Autrichien Marco Schwarz (+0''12) et le Français Clément Noël (+0''37). Un premier round, rentré dans les annales de la discipline, dominé par le jeune Norvégien de 19 ans : Lucas Braathen (dossard 34).

La deuxième manche a fait monter un peu plus la pression. Dès le début de celle-ci, c’est un autre inconnu du grand public, l’Autrichien Adrian Pertl (dossard 73), qui a fait trembler ses concurrents pour finalement rentrer dans le rang et signer son premier top 10 de sa carrière (8e, +0’’73). 

Yule, une victoire sur un fil

Puis les favoris se sont disputés un rude combat, obligés de s’engager à 100%, en prenant tous les risques. C’est ainsi que Clément Noël a marqué un coup de frein pour ne pas sortir de sa course. Le Français a pris provisoirement la tête avant de voir l’Autrichien Marco Schwarz réalise un gros tracé. Mais c’était sans compter le funambule suisse Daniel Yule. Sur un ski, à la limite de la rupture sur le haut du parcours, le skieur de 26 ans a accéléré pour déloger l’Autrichien et conclure une journée dingue. Il a ainsi obtenu un troisième succès pour le mois de janvier.

Pinturault perd du terrain au général

Avec ce cinquième podium de la saison, Clément Noël a encore récupéré du terrain sur le Norvégien Henrik Kristoffersen (4e, +0’’49). Au classement de la spécialité, le Français se situe à 52 unités du leader, troisième derrière le vainqueur du jour qui est lui 35 points devant.

Dans la course au général, Alexis Pinturault, qui a enfourché dans la seconde manche, a perdu du terrain. Il est désormais 4e, à 101 points de Kristoffersen. En difficulté depuis le début de saison, Julien Lizeroux a lui obtenu un beau top 15 (15e, +1’’46).

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.