Finales de Lenzerheide : Clément Noël et Alexis Pinturault sur le podium pour la dernière course de la saison

Les Français ont brillé sur le slalom des finales de Lenzerheide (Suisse). Clément Noël termine à la deuxième place de l’épreuve, derrière l'Autrichien Manuel Feller, et devance Alexis Pinturault sur le podium pour une nouvelle double performance à la française après celui du slalom de Kranjska Gora. Le double champion du monde de la discipline, Jean-Baptiste Grange, a tiré sa révérence lors de cette dernière course de la saison.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Clément Noël, lors du slalom des finales de la Coupe du monde à Lenzerheide (Suisse) ce dimanche 21 mars. (FABRICE COFFRINI / AFP)

Quelle fin de saison fantastique pour les skieurs français ! Une semaine après le doublé français de Clément Noël et Victor Muffat-Jeandet sur le slalom de Kranjska Gora (Slovénie), l’équipe de France place à nouveau deux skieurs sur le podium du slalom des finales de Lenzerheide. Derrière l’Autrichien Manuel Feller, Clément Noël s’offre une deuxième place et devance Alexis Pinturault.

En profitant de la défaillance de Ramon Zenhaeusern et avec ce deuxième meilleur chrono, Clément Noël compte 553 points et termine deuxième du classement du slalom. 

Un record pour Alexis Pinturault

Le nouveau vainqueur du classement général avait égalé, ce samedi, le record français du nombre de points en Coupe du monde de ski alpin, qu’il avait lui même établi à 1200 points en 2016. Sur le slalom, Alexis Pinturault n’a pas manqué l’occasion de battre ce record, en le repoussant à 1260 points grâce à ses 60 points inscrits.

Le skieur de Courchevel, performant en slalom, monte pour la huitième fois de la saison sur le podium. "Ce matin j’étais un peu fatigué je l’avoue, on a un peu célébré ce gros globe. Aujourd’hui c’était du bonus, je voulais faire un bon slalom, et après la première manche plutôt correcte je voulais tout donner sur la seconde. Je ne suis qu’à onze centièmes de la victoire", a-t-il réagi, pas rassasié.

La dernière danse de Jean-Baptiste Grange

Dernier chrono de la première manche, il avait l’honneur d’ouvrir le portillon pour sa dernière course. À 36 ans, Jean-Baptiste Grange raccroche les skis. Pour son second run, il n’a pas disputé le slalom et a descendu la piste sous les applaudissements de ses entraîneurs, les saluant un par un.

Le reste du staff de l’équipe de France l’attendait à l’arrivée pour le doucher au champagne et le porter en triomphe. Champion du monde de slalom en 2011 et 2015, vainqueur du petit globe de la spécialité en 2009, le skieur de Valloire (Savoie) a connu les joies du podium 18 fois, et est monté sur sa plus haute marche à 9 reprises. Après Julien Lizeroux en janvier dernier, c’est un nouveau champion du ski français qui tire sa révérence.

Quatrième et dernier français engagé sur le slalom de ces finales, Victor Muffat-Jeandet termine en huitième position, à une seconde et dix-huit centièmes de Manuel Feller.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Coupe du monde de ski alpin

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.