Cet article date de plus de deux ans.

Ski alpin : Lindsey Vonn arrêtera sa carrière après les Mondiaux d'Åre

L'Américaine Lindsey Vonn a annoncé à 34 ans l'arrêt de sa carrière après les championnats du monde de ski à Are, en février. Après avoir multiplié les blessures ces dernières années, la gagnante de quatre Gros Globes de cristal a expliqué que son corps ne lui permettait plus de concourir à haut niveau.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.

Le record de victoires en Coupe du monde d'Ingemar Stennmark ne tombera pas ! L'Américaine Lindsey Vonn, 34 ans, a annoncé l'arrêt de sa carrière après les Mondiaux d'Are en Suède, du 5 au 17 février. Elle compte 82 succès sur le circuit soit quatre de moins que le légendaire Suédois, et ne pourra pas atteindre son ultime objectif. "Je lutte avec la réalité de mon corps et ce dont mon esprit et mon cœur me croient capable" explique-t-elle sur sa page Facebook. "Après beaucoup de nuits blanches, j'ai accepté que je ne pouvais pas continuer le ski.

Une lutte perdue face aux blessures

Son corps la gêne depuis plusieurs années, avec une accumulation de blessures. Dès 2013, son genou droit implose lors d'une chute dans le Super-G des Mondiaux de Schladming. Rupture du ligament croisé antérieur et du ligament latéral interne avec une fracture du plateau tibial. De retour en novembre, elle rechute le mois suivant et manque les Jeux olympiques de Sotchi. De retour fin 2014, elle enchaîne avec deux saisons pleines en 2015 et 2016. Mais en novembre, elle se casse le bras à l'entraînement et doit être opérée avant de revenir en janvier 2017. Novembre encore, 2018 cette fois, et une blessure au genou gauche l'oblige à repousser sa rentrée.

Une opération au printemps dernier

"Mon corps est brisé au-delà du réparable et ne me permet d'avoir l'ultime saison dont je rêvais" dit-elle. Elle avoue également une opération qu'elle avait tenue secrète, après deux chutes à Lake Louise en décembre 2017. "Ma chute était beaucoup plus violente que ce que j'ai pu montrer, mais je voulais tenir jusqu'aux Jeux olympiques pour mon grand-père décédé." Elle lui avait dédié sa médaille de bronze à Pyeongchang.

"J'en serai fier à jamais"

"Honnêtement, prendre ma retraite ne me met pas en colère. Prendre ma retraite sans atteindre mon objectif me met en colère" souligne Vonn. "Peu importe, je peux me retourner sur 82 victoires en Coupe du monde, trois médailles olympiques, sept médailles mondiales et dire que j'ai accompli plus qu'aucune autre femme dans l'histoire, et j'en serai fier à jamais." La reine du ski alpin aura une dernière chance de victoire à Are, en Suède, là où elle a signé son dernier succès en mars 2018. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Championnats du monde de ski alpin

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.