Mondiaux de Cortina : Mikaela Shiffrin en tête après la 1re manche, Worley placée pour la médaille

Mikaela Shiffrin a signé le meilleur temps de la première manche du géant jeudi à Cortina. L'Américaine a signé la manche parfaite sur une neige pourtant pas facile. Plusieurs prétendantes à la médaille se sont faites piéger. La Française Tessa Worley est dans la même seconde mais devra faire fort en deuxième manche (à partir de 12h55, à suivre sur France.tv) pour tutoyer le podium.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
L'Américaine Mikaela Shiffrin sur le géant des Mondiaux de Cortina d'Ampezzo, le 18 février 2021 (FABRICE COFFRINI / AFP)

La tâche s'annonce périlleuse pour Tessa Worley dans sa quête d'un troisième titre mondial en géant. La Française a signé le neuvième temps de la première manche à Cortina d'Ampezzo jeudi, à 92 centièmes de la tête. Le meilleur chrono est signé Mikaela Shiffrin, pas vraiment une surprise tant l'Américaine a semblé dernièrement sur la pente ascendante vers un retour à son meilleur niveau. Sur la piste en partie glacée, la première manche a aussi servi d'écrémage et laisse la place au suspense pour la deuxième manche, à suivre sur notre site, sur France.tv et sur France 3 à partir de 12h55.

Tessa Worley n'a pas grand-chose à se reprocher, tant ses intentions d'attaque sont passées proche d'être payantes. Mais une seule faute à mi-parcours a brisé l'élan de la championne du monde de géant 2013 et 2017, en perte de vitesse sur la deuxième partie de tracé, pour terminer tout de même sous la seconde. "Je savais que la bataille allait être rude, a expliqué la Française après sa course. J'ai eu le bon état d'esprit, à l'attaque, sur le fil. Malheureusement, je fais une erreur à mi-parcours avec peu de pente, j'ai mis du temps à me remettre dans le rythme. Mais c'était comme ça qu'il fallait skier cette première manche. La deuxième va être différente, avec un terrain différent. Il y a match pour la médaille. 9 dixièmes, ça s'est déjà fait pour la victoire. Il va falloir être engagée comme d'habitude."

Shiffrin est bien de retour

Sur un tracé peu technique mais avec une neige glacée et dure, trouver le juste équilibre a été tout sauf simple pour Worley, comme pour de nombreuses autres. Mais pas pour Mikaela Shiffrin. La reine du crique blanc, en retrait ces derniers mois après un drame familial, a retrouvé toutes ses sensations à Cortina. Titrée sur le combiné, l'Américaine a su mettre tous les ingrédients pour mater la concurrence, entre technique impeccable et une envie manifeste d'attaquer cette course. Shiffrin a inspiré sa compatriote Nina O'Brien, grande surprise de cette première manche avec le deuxième temps, à seulement 0"02. Très fort pour la skieuse de 23 ans, partie avec le dossard 19 et qui n'a jusque-là jamais fait mieux qu'une 13e place en géant en Coupe du monde.

Derrière ce tandem américain, les favorites ont globalement assuré. Les Suissesses Lara Gut-Behrami et Michelle Gisin ont fait parler leur toucher de neige délicat (respectivement 3e à 0"08 et 5e à 0"34) quand la puissance de Petra Vlhova (+1"17) ou l'engagement de Federica Brignone (sortie à mi-parcours) n'ont pas payé. L'Italienne Marta Bassino, vainqueur de quatre géants cette saison et sacrée sur le parallèle mardi, a été piégée à plusieurs reprises sur ses trajectoires, terminant à plus d'une seconde et demie. Elles sont encore neuf dans la seconde pour espérer la médaille. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Championnats du monde de ski alpin

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.