Cet article date de plus d'un an.

Championnats d'Europe de patinage : Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron en tête mais mis sous pression par les Russes

Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron ont dominé les débats à l'occasion de la danse rythmique des championnats d'Europe de patinage artistique. Le tandem français a émerveillé le public de Graz (Autriche) en prenant la tête de la compétition avec 88,78 points. Mais pour la première fois depuis bien longtemps, rien n'est fait pour les vice-champions olympiques, la faute au couple russe Victoria Sinitsina et Nikita Katsalapov (88,73), auteur d'une magnifique partition.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
 (VLADIMIR PESNYA / SPUTNIK)

Après avoir exploré les styles classique et contemporain pendant plusieurs saisons, Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron ont pris un virage tout autant étonnant qu'excitant. En exécutant leur danse rythmique sur les airs entraînants de la comédie musicale Fame, combinaison rose bonbon et turquoise plus guêtres pour elle, haut rose pour lui, les patineurs français de 24 et 25 ans ont pris un nouveau risque : celui de ne pas plaire forcément aux juges, souvent conservateurs. Mais comme toujours, grâce à un programme frôlant avec la perfection et à une interprétation pleine de grâce, Papadakis et Cizeron ont conquis le public de la patinoire de Graz en Autriche, juges compris.

Sans faire la moindre faute et en obtenant des bonus à l'ensemble de leurs élément techniques, les quintuples champions d'Europe en titre ont bouclé le programme court avec 88,73 points, pas loin de leur record du monde (90,03) établi lors du dernier Trophée NHK. Pour autant, si une telle performance leur aurait permis de prendre une grosse avance sur la concurrence il n'y a pas si longtemps, les Russes ont sorti le grand jeu pour rendre cette compétition plus palpitante que jamais.

En tête pour... 0,05 point !

Car d'habitude, à ce niveau-là, et juste avant d'appréhender la "free dance" (ndlr : à suivre samedi à partir de 15h15 sur France tv sport), les jeux sont faits tant les Français sont irrésistibles depuis leur dernière "défaite" qui remonte aux Jeux Olympiques de PyeongChang où ils avaient pris une "modeste" médaille d'argent, rien que ça. Bref, depuis, personne n'arrivait à tenir la cadence du tandem auvergnat. Cet après-midi, sur la glace autrichienne, nous avons donc assisté à un mini événement : pour seulement 0,05 point, Papadakis et Cizeron ont remporté la danse rythmique !

Un écart famélique qui s'explique par la représentation époustouflante de Victoria Sinitsina et Nikita Katsalapov (88,73). Sur la célèbre musique "Singing in the Rain", les Russes se sont surpassés, établissant un nouveau record personnel et battant même, sur la note technique (ndlr : 50,45 contre 50,33), le couple tricolore. Il n'en fallait pas moins pour mettre une légère pression aux Clermontois qui ne devront pas se rater lors de la danse libre. Un programme qui n'est autre que la "spécialité" de Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron qui seront, sans le moindre doute, plus que jamais déterminés à asseoir leur domination continentale.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Patinage artistique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.