Cet article date de plus de sept ans.

Relais mixte : Fourcade plante les Bleus

L'équipe de France de biathlon a été lâchée par son leader Martin Fourcade, victime d'une énorme défaillance au tir, pour voir s'envoler l'espoir d'une ouverture victorieuse de la saison olympique et échouer à la 5e place du relais mixte, dimanche à Ostersund, en Suède. Le quatuor tchèque, avec Ondrej Moravec à la conclusion, s'est imposé devant la Norvège (à 10 sec 2/10) et l'Ukraine (à 1 min 11 sec 2/10).
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Martin Fourcade déçu.

Une semaine après une 5e place puis un abandon aux sélections norvégiennes, le patron du circuit ces deux dernières saisons débute avec un nouveau revers une saison dont l'objectif est de ramener l'or olympique de Sotchi. Il aura trois jours pour effacer ce cauchemar et refaire le plein de confiance avant la première épreuve individuelle, un 20 km sur cette même neige suédoise. Incroyablement maladroit sur le pas de tir, Fourcade a franchi la ligne d'arrivée en troisième position avant d'être relégué à la 5e, sanctionné de deux minutes de pénalité pour ne pas avoir utilisé l'une de ses trois recharges. 

Quel dommage ! Marie-Laure Brunet, avec un sans-faute au tir, Marie Dorin Habert et le jeune Simon Desthieux, qui n'ont manqué chacun qu'une cible, avaient survolé les trois premiers passages pour mettre parfaitement sur orbite leur leader. En prenant le dernier relais, le quintuple champion du monde comptait plus de 50 secondes d'avance sur Moravec, alors que la Norvège de Tarjei Boe pointait à une minute et 20 secondes. Même une première cible manquée au tir couché ne mettait pas en danger les tricolores tant que le Pyrénéen volait sur les planches. La victoire lui tendait les bras. Il ne restait plus qu'à assurer la séance de tir debout...

Et c'est là que tout basculait ! L'homme aux deux grands globes de cristal enchainait les ratés et se dirigeait vers la boucle de pénalité sans même utiliser sa 3e pioche. Une manoeuvre sanctionnée à l'arrivée qui coûtait à l'équipe la 3e marche du podium au grand bonheur du quatuor ukrainien. L'équipe norvégienne, sans Emil Hegle Svendsen, a surmonté un départ catastrophique de Tora Berger, la reine du circuit la saison, plantée elle aussi sur le pas de tir...

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Biathlon

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.