Coupe du monde - Antholz-Anterselva : l'équipe de France toujours au rendez-vous remporte le relais devant la Norvège

Nouvelle victoire pour l’équipe de France masculine. Après une course maitrisée, les Bleus ont remporté le relais d’Antholz-Anterselva en Italie comptant pour la Coupe du monde de biathlon. Emilien Jacquelin, stratosphérique, a devancé le Norvégien de Johannes Boe dans le sprint final. La Russie complète le podium.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le relais de l'équipe de France, Antonin Guigonnat, Quentin Fillon Maillet, Simon Desthieux et Emilien Jacquelin, victorieux du relais d'Antholz-Anterselva pour le compte de la Coupe du monde de biathlon, le 23 janvier 2021 (MARCO BERTORELLO / AFP)

L’équipe de France a su montrer les crocs dans ce relais masculin d’Antholz en Italie. Les Français ont maitrisé la course sur les skis et derrière la carabine. Une performance leur permettant de monter sur la plus haute marche du podium devant la Norvège (+0,8) et la Russie (+50,8) ce samedi.

Le brouillard constamment présent sur ce dernier relais avant les championnats du monde de Pokljuka, en Slovénie, n’aura pas fait peur aux Français. Antonin Guigonnat, Quentin Fillon Maillet, Simon Desthieux et Emilien Jacquelin sont parvenus à dérocher un second succès dans cette spécialité cette année, après leur victoire à Oberhof la semaine dernière. Une sixième victoire cette saison pour l'équipe de France qui remettait son titre en jeu après avoir remporté cette course l'année dernière.

Première victoire pour ce quatuor français

"Ce serait bien que ça gagne, je n’ai jamais gagné moi", avait déclaré Antonin Guigonnat au micro de La chaîne l'Équipe pendant la course. Un voeu réalisé pour le biathlète qui était aligné avec Fillon Maillet, Desthieux et Jacquelin pour la cinquième fois. Grâce à sa performance, ce quatuor tricolore est monté pour la première fois sur le podium, et de quelle manière, en terminant sur la première marche ! 

Émilien Jacquelin n'a pas tremblé 

Johannes Boe repassé en tête avant le dernier tir n’a pas fait peur à Emilien Jacquelin. Le Français est resté solide derrière la carabine en signant un sans-faute et a su profiter d’une pioche du Norvégien pour rattraper ses douze secondes de retard. Une fin de course extrêmement serrée entre les deux biathlètes mais c’est bien Jacquelin qui s’est imposé en patron. Le Français a surclassé son rival dans un sprint final de folie. Avec une deuxième victoire aujourd’hui, après celle de Julia Simon sur la mass start, le biathlon français connait une grande journée !

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Biathlon

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.