Cet article date de plus de deux ans.

Biathlon - Relais masculin : la Norvège s'impose à Ruhpolding, les Bleus troisièmes

L'équipe masculine de Norvège de biathlon s'est imposée lors du relais de Ruhpolding en Allemagne. Les Norvégiens, menés par Johannes Boe, ont devancé l'Allemagne et la France.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
 (MARTIN SCHUTT / DPA-ZENTRALBILD)

La Norvège tient son succès en relais cette saison. Sur le podium à Hochfilzen (Autriche), les Norvégiens ont dominé le relais d'Oberhof (Allemagne) pour s'imposer devant l'Allemagne et la France. Deuxièmes jusqu'à l'avant-dernier relais, les Bleus ont pu compter sur Simon Desthieux pour battre l'Autriche au sprint et monter sur le podium.

Boe tout proche de la catastrophe

Dans le groupe de tête dès le départ, la Norvège (Lars Helge Birkeland, Vetle Sjastad Christiansen, Tarje Boe et Johannes Boe) a dû batailler pour s'imposer. Ils comptaient moins d'une seconde d'avance au 4e et dernier passage de relais. Johannes Boe s'est chargé de conclure et l'affaire semblait réglée après l'effondrement du rival Autrichien Julian Eberhard, auteur de trois fautes lors du tir couché. Mais le leader de la Coupe du monde de biathlon s'est fait peur, avec trois pioches au tir debout. L'Allemand Benedikt Doll en a profité pour reprendre la tête, mais n'a pu résister à Boe sur les skis (+13 secondes et 5 dixièmes). 

La troisième place s'est jouée au sprint entre la France et l'Autriche

A la lutte avec la Norvège, avec un 100% au tir de Martin Fourcade en 2e relais, les Bleus ont accusé le coup lors du passage de Quentin Fillon-Maillet. Le Jurassien a manqué de précision, avec deux fautes à chaque passage sur le pas de tir. Mais Simon Desthieux, 6e au moment de son départ, n'a pas abdiqué pour aller chercher un podium. Sorti devant Eberhard du dernier pas de tir, il a devant l'Autrichien au sprint pour six dixièmes. Privés d'Antonin Guigonnat, remplacé par Emilien Jacquelin, les Bleus signent leur deuxième podium en trois relais cette saison. 

Fourcade : "Neuf pioches, c'est trop" 

Après la course, Martin Fourcade s'est exprimé au micro de La Chaine L'Equipe : "On a une équipe dense, capable de faire de très belles choses quelque soit l'ordre dans laquelle on la met. On sait aussi qu'on n'a pas le droit à l'erreur face à une adversité élevée. Aujourd'hui, neuf pioches, c'est trop. C'est clairement trop pour un relais à très haut niveau pour jouer la victoire. Il faudra qu'on soit encore meilleur sur les prochaines courses, et notamment aux championnats du monde, si on veut espérer une belle médaille."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Biathlon

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.