Biathlon : le relais féminin français triomphe à Oberhof et boucle une fin de semaine de rêve

Suédoises et Norvégiennes n'ont pas pu suivre les relayeuses tricolores, dimanche. Julia Simon, gagnante la veille en poursuite, a parachevé la première victoire collective de l'hiver.
Article rédigé par Mickaël Caron, franceinfo: sport
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Justine Braisaz-Bouchet et Sophie Chauveau, dimanche 7 janvier, à Oberhof (MARTIN SCHUTT / DPA)

Le repos dominical, elles ne connaissent pas. Le relais français s'est offert, dimanche 7 janvier, la victoire à Oberhof (Allemagne), devant la Norvège (+9''3) et la Suède (+33''5). Julia Simon, lauréate de la poursuite, samedi, a conservé quelques secondes d'avance après un dernier tir délicat. Avant elle, Justine Braisaz-Bouchet et Sophie Chauveau avaient été très convaincantes sur la piste. Ce premier relais victorieux de l'hiver boucle une fin de semaine parfaite, après les succès individuels de Justine Braisaz-Bouchet sur le sprint, vendredi, et donc de Julia Simon, samedi.

En l'espace de vingt-quatre heures, Julia Simon est revenue très fort, laissant derrière elle un début d'hiver amer, où elle s'était dite "cuite mentalement" par le contexte extrasportif pesant. Dans le sillage de la double championne du monde, le relais féminin enregistre son meilleur résultat de la saison, après la cinquième place à Östersund (Suède), puis la troisième à Hochfilzen (Autriche). La saison dernière, il avait fini en tête du classement de la Coupe du monde.

La cadette du relais, Sophie Chauveau (24 ans), monte en haut de la boîte pour la première fois de sa carrière en Coupe du monde. Une joie immense après sa troisième place au sprint, vendredi. "J'y ai pensé dans mon dernier tour et j'ai dit à Julia : "Fais-nous gagner s'il te plait", a-t-elle raconté à la Chaîne L'Equipe. On est en forme et on peut être vraiment fières de nous. C'est complètement dingue, je n'en reviens pas". "On a été une équipe plutôt bien complète", apprécie de son côté Justine Braisaz-Bouchet, remise de sa déception de la veille.

Un peu plus tôt, le relais masculin s'est classé seulement septième d'une course gagnée par la Norvège. La prochaine étape de la Coupe du monde aura lieu à partir de mercredi, à Ruhpolding (Allemagne).

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.