Sport : quand le foot rencontre le badminton

Seize pays représentés, 200 joueurs au total... Le mondial de plumfoot s'est ouvert mercredi 21 août à Eaubonne, dans le Val-d'Oise. Ce sport, sorte de mélange de football et de badminton, est très populaire en Asie. Pour le pratiquer, la souplesse n'est pas une option.

France 3

Des plumes roses lestées d'une base en caoutchouc. Ce volant flashy peu banal est pourtant l'outil indispensable au plumfoot, un sport acrobatique originaire d'Extrême-Orient qui mélange foot, kung-fu et badminton. Pieds, genoux, hanches, épaules... Toutes les parties du corps sont mobilisées, sauf bras et mains, comme au foot. Pour cette 10e Coupe du monde, des joueurs du monde entier s'affrontent derrière un filet de 1,60 m. Les Asiatiques, tous professionnels, sont les favoris.

La filière française se développe

Pas de quoi impressionner Étienne Gastineau, du club de Puteaux (Hauts-de-Seine), champion de France, qui dispute son quart de finale contre le numéro 3 mondial. Autre pointure francilienne : Trang Alice Nguyen. D'origine vietnamienne, elle a fondé le club de Puteaux, a participé au développement du plumfoot en France et à l'organisation du mondial. À 38 ans, elle termine sa carrière en beauté, à la 3e place du tournoi féminin.

Le JT
Les autres sujets du JT
Seize pays représentés, 200 joueurs au total... Le mondial de plumfoot s\'est ouvert mercredi 21 août à Eaubonne, dans le Val-d\'Oise. Ce sport, sorte de mélange de football et de badminton, est très populaire en Asie. Pour le pratiquer, la souplesse n\'est pas une option.
Seize pays représentés, 200 joueurs au total... Le mondial de plumfoot s'est ouvert mercredi 21 août à Eaubonne, dans le Val-d'Oise. Ce sport, sorte de mélange de football et de badminton, est très populaire en Asie. Pour le pratiquer, la souplesse n'est pas une option. (France 3)