Chemins de traverse : à la découverte de la Suisse normande

Publié
Chemins de traverse : à la découverte de la Suisse normande
FRANCE 2
Article rédigé par
T. Paga, G. Sabin, S. Ruaux, P. Lacotte, Images in France - France 2
France Télévisions

À quelques kilomètres de Caen (Calvados), un paysage inattendu se cache dans le bocage normand. Le relief n’y dépasse pas les 400 mètres d’altitude, et pourtant, tout y rappelle la montagne.

Dans le bocage normand, certains paysages évoquent des sommets de montagne, à seulement 350 mètres d’altitude. Cette parenthèse verticale, surnommée la Suisse normande, offre en miniature les frissons et le charme des Alpes, à quelques kilomètres de Caen (Calvados) et de la Manche. Des férus d’escalade se lancent à la conquête du sommet, comme sur une face nord des Alpes, avec le même vertige. Il n’y a pourtant aucun danger, puisque les grimpeurs sont ici solidement harnachés et sécurisés par des prises en acier. Alors, sur la via ferrata de Clecy, six collégiens bravent le vide, tout sourire.

Des reliefs chargés d’histoire

À la verticale sur une boucle de l’Orne, la traversée dure une heure au total. Du haut de la falaise, la vue est imprenable. "C’est une belle activité, on est en plein air, les enfants se responsabilisent, ils font attention à ce qu’ils font et ils apprennent à se faire confiance aussi", explique l’accompagnateur des collégiens, Marc Vatel. Dans la brume de cette montagne inattendue, des pans d’histoire se dessinent aussi. Comme toute la Normandie, ce relief escarpé est lié au nom de Guillaume le Conquérant.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.