Sotchi s'enflamme pour la flamme olympique

DE NOTRE ENVOYE SPECIAL | La flamme olympique est arrivée ce jeudi matin au centre-ville de Sotchi, après un périple de près de 130 jours. Une dernière étape avant la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques vendredi soir. Les habitants sont descendus en masse dans les rues pour profiter de l'instant.

(Yann Bertrand Radio France)

Devant la gare de Sotchi, impossible de la rater. Attendue
par des milliers de curieux depuis le début de la matinée, la flamme est enfin
arrivée dans la ville qui prête son nom à cette XXIIe édition des Jeux
olympiques d'hiver.

Précédée par des autobus propageant une musique
assourdissante, la flamme, portée par deux jeunes habitants la ville, s'est
proposée quelques secondes à peine aux yeux de la foule. Un petit tour, et elle
était déjà repartie.

Fierté et joie

Encadrés par un dispositif de sécurité impressionnant, les
milliers de spectateurs, agitant pour beaucoup des drapeaux russes, ont crié
leur fierté de voir leur ville, leur pays, entrer officiellement dans l'ère
olympique.

Olga et Elena, venues en ville pour l'occasion, n'hésitent pas à le
souligner : "C'est un grand moment pour la Russie ". De fait,
impossible de trouver dans cette foule des esprits chagrins. Encore moins de
manifestants qui auraient pu profiter de l'occasion pour dénoncer les aspects
les plus polémiques des Jeux olympiques, en matière de logement, droits de l'Homme...

Dernière étape

La flamme ne s'est donc pas attardée pour autant dans le
centre-ville de Sotchi. Au lendemain de son périple au sommet de Rosa Khutor,
la station qui accueillera les épreuves de ski et de snowboard, elle a
poursuivi sa route au bord de la mer Noire.

Depuis plus de quatre mois, l'emblème des Jeux olympiques a
parcouru près de 65.000 kilomètres sur l'immense territoire russe : de la Sibérie
à l'Oural, en passant par l'espace et le fond du lac Baïkal. Dernière étape de
ce trajet fou, le parc olympique d'Adler, vendredi soir, lors de la cérémonie d'ouverture
des JO. Le président Vladimir Poutine, arrivé à Sotchi ces derniers jours pour
saluer les membres du CIO et les athlètes russes, pourra alors, une nouvelle
fois, se féliciter de l'accomplissement d'un rêve pour la Russie.

NOTRE DOSSIER SPECIAL ►►► Les Jeux olympiques de Sotchi