Cet article date de plus de deux ans.

Serie A : Les favoris assurent, le Napoli se fait peur

L'AS Roma, l'Inter, le Milan AC et le Napoli ont imité la Juventus et ont tous gagné lors de cette 19e journée de Serie A. Si les deux clubs milanais ont gagné par le plus petit écart, le Napoli s'est lui fait très peur face à Bologne en inscrivant le but de la victoire à la 88e minute. La Lazio Roma a elle été tenue en échec par le Torino (1-1) et fait la mauvaise opération du jour.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

Il ne fallait pas se rater pour le Milan. Après les victoires de l'AS Roma à Parme (0-2), de l'Inter à Empoli (0-1) et de Naples face à Bologne (3-2), les Milanais devaient s'imposer pour rester accroché au wagon de tête en Serie A. Grâce à Castillejo sur une frappe puissante et Higuain, les Rossonerri ont battu Spal (2-1) et reviennent à un point du quatrième, la Lazio de Rome, qui a été tenue en échec par le Torino (1-1).

L'Inter carbure dans le calme, le Napoli se fait peur

Car devant, le peloton de tête ne s'est pas arrêté. Naples et l'Inter Milan ont consolidé leurs positions sur le podium, trois jours après le match qui les a opposés, marqué par la mort d'un supporter et par les cris racistes ayant visé le défenseur napolitain Kalidou Koulibaly.

Le Franco-Sénégalais était suspendu samedi mais son visage était partout au stade San Paolo, sur des masques et des banderoles de soutien, "Nous sommes tous Koulibaly", "Koulibaly grand frère" ou "Nous sommes avec toi Kalidou".

Son équipe, qui ne traverse pas une très bonne période, a eu du mal à battre Bologne (3-2) mais reste deuxième à neuf points de la Juve. Les Napolitains ont du attendre la 88e minute et la délivrance de Dries Mertens.

La Roma respire face à Parme

Cette première partie de saison a été pénible pour l'AS Rome, irrégulière, gênée par les blessures, constamment sous tension et qui a souvent évolué sur un fil. Mais au bout du compte, les Giallorossi attaqueront la phase retour tout proches de la "zone Ligue des Champions", ces quatre premières places qui changent la vie.

Samedi, les Romains ont en effet été battre Parme 2-0 grâce à Bryan Cristante et Cengiz Under et ont profité de la défaite de la Sampdoria (6e) pour s'installer à la 5e place. Surtout, l'équipe d'Eusebio Di Francesco n'est qu'à deux points de sa voisine et rivale, la Lazio, qui occupe la très convoitée 4e place et qui a été tenue en échec par le Torino (1-1).

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.