Cet article date de plus de dix ans.

Schild résiste au retour de Riesch

L'Autrichienne Marlies Schild, vice-championne olympique, a eu raison de survoler mercredi la première manche du slalom de Semmering. Car Maria Riesch, 17e de la 1ère manche à 2"40, a effectué un retour terrible pour échouer en 2e place à 0"32, devant sa compatriote Christina Geiger. La Française Nastasia Noens, 2e à 1"20 de l'Autrichienne en 1ère manche, finit en 6e position. L'Américaine Lindsey Vonn a chuté lors du premier acte.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 6 min.

Elle continue sur sa lancée. Une semaine après sa victoire à Courchevel, l'Autrichienne Marlies Schild a fait respecter son rang en dominant de la tête et des épaules la première manche du slalom de Semmering. Et elle a surtout fait preuve de grande intelligence pour ne pas dilapider toute son avance lors de la 2e manche, après avoir commis une faute en début de parcours. Après avoir relégué toutes ses rivales loin derrière, et notamment la première d'entre elles la Française Nastasia Noens à 1"20, elle a su assurer sans déjouer pour passer la ligne d'arrivée avec une toute petite avance, de 0"32. L'écart de son premier slalom a fondu comme neige au soleil en raison de l'énorme performance de Maria Riesch. Déséquilibrée dans les ultimes portes de la 1ère manche, la championne olympique de la discipline pointait en 17e position avec 2"40 avant de s'élancer pour son deuxième essai. Sans pression, elle a sorti un ski fabuleux, sans erreur, efficace, pour s'emparer de la première place, dont elle ne sera délogée que par la leader de la Coupe du monde du slalom, qui depuis son retour de blessure voici tout juste un an, ne fait que gagner les courses qu'elle termine. Six victoires, trois abandons, l'Autrichienne prend seule les commandes du classement de la Coupe du monde de la discipline en devançant désormais Tanja Poutiainen de 50 points.

Car la Finlandaise, bronzée aux derniers Mondiaux de Val-d'Isère, n'a pas pu conserver sa place sur le podium qu'elle avait gagnée en 1ère manche, finissant en 4e position pour 11 centièmes de secondes au profit d'une autre Allemande, Tanja Poutiainen. C'est également le cas de Nastasia Noens, déjà auteur d'une très belle 1ère manche à Courchevel avant de finir 6e, qui est passée du 2e rang au 6e sans avoir démérité sur ce 2e parcours. A force de tourner autour du podium, la Ni9oise va bien finir par monter dessus. Quel contraste avec la crise noire que traverse Sandrine Aubert, qui avait débuté la saison avec des ambitions de globe de cristal. L'Iséroise, 21e ce mercredi soir, a poursuivi son chemin de croix. Désespérée et au bord des larmes, elle a quitté l'aire d'arrivée sans parole.

Réactions

Nastasia Noens (FRA/6e): "Sixième, c'est encore bien mais je suis encore vraiment déçue de ma deuxième manche. J'arrive bien à me lâcher à la première mais en deuxième, je n'arrive pas à évacuer le stress jusqu'en bas. C'est encore de la confiance de prise pour la prochaine course. Il faut vraiment que cela passe, j'ai vraiment envie d'accrocher au moins la quatrième place et après le podium. C'est toujours les dernières parties que je manque, j'ai les jambes aides, très raides, avec un peu de la pression. J'ai essayé de changer des choses par rapport à Courchevel. Etre moins pressée d'aller faire la seconde manche, car à Courchevel j'étais vraiment une pile. Là, j'étais plus calme. Trois top 10, c'est génial mais j'ai vraiment envie d'aller voir plus haut. Je confirme et m'installe un peu plus dans les 15 meilleures".
Marlies Schild (AUT/1re): "J'ai réalisé une très bonne première manche, mais ce fut plus dur en seconde manche. A la fin, je gagne et c'est le plus important. Je savais au départ de la seconde manche que Maria menait et avait pris deux secondes. C'était difficile. J'ai dû heurter un caillou, mais je me suis battue pour arriver jusqu'au bout. Après ma blessure, la route a été longue pour revenir. Il a fallu du travail. En slalom, il faut toujours aussi une part de chance, et j'ai un peu de talent aussi ! La Coupe du monde de slalom est évidemment un objectif. Mais il y a aussi une médaille d'or mondiale à Garmisch. Elle me manque encore."
Maria Riesch (GER/2e): "C'est très important de marquer des points de manière régulière dans toutes les disciplines quand vous visez le titre en Coupe du monde. Après ma première manche, j'étais très ennuyée par cette grosse faute. Aussi la deuxième manche, l'effort que j'ai produit était un rêve. Jamais je ne pensais revenir. Je suis très fière et contente de cette deuxième place."

Résultats du slalom

1. Marlies Schild (AUT) 1:42.06 (48.78 + 53.28)
2. Maria Riesch (GER) 1:42.38 (51.18 + 51.20)
3. Christina Geiger (GER) 1:42.58 (50.39 + 52.19)
4. Tanja Poutiainen (FIN) 1:42.69 (50.05 + 52.64)
5. Therese Borssen (SWE) 1:42.89 (50.70 + 52.19)
6. Nastasia Noens (FRA) 1:43.16 (49.98 + 53.18)
7. Kathrin Zettel (AUT) 1:43.40 (50.27 + 53.13)
7. Michaela Kirchgasser (AUT) 1:43.40 (51.05 + 52.35)
9. Veronika Zuzulova (SVK) 1:43.58 (50.76 + 52.82)
10. Sarka Zahrobska (CZE) 1:44.29 (50.25 + 54.04)
11. Frida Hansdotter (SWE) 1:44.39 (52.22 + 52.17)
12. Katharina Dürr (GER) 1:44.50 (51.01 + 53.49)
13. Emelie Wikstroem (SWE) 1:44.57 (51.88 + 52.69)
14. Marina Nigg (LIE) 1:44.60 (51.04 + 53.56)
15. Susanne Riesch (GER) 1:44.65 (50.21 + 54.44)
16. Bernadette Schild (AUT) 1:44.66 (51.34 + 53.32)
17. Fanny Chmelar (GER) 1:44.75 (51.80 + 52.95)
18. Tessa Worley (FRA) 1:44.78 (51.97 + 52.81)
19. Sanni Leinonen (FIN) 1:44.99 (51.65 + 53.34)
20. Erin Mielzynski (CAN) 1:45.23 (52.22 + 53.01)
21. Sandrine Aubert (FRA) 1:45.44 (51.33 + 54.11)
22. Ana Jelusic (CRO) 1:45.61 (51.73 + 53.88)
23. Eve Routhier (CAN) 1:45.78 (51.97 + 53.81)
24. Elisabeth Görgl (AUT) 1:46.02 (51.17 + 54.85)
25. Chiara Costazza (ITA) 1:46.06 (51.10 + 54.96)
26. Sabrina Fanchini (ITA) 1:46.68 (52.16 + 54.52)
27. Nicole Gius (ITA) 1:58.47 (51.76 + 1:06.71)
28. Sarah Schleper (USA) 2:06.24 (50.73 + 1:15.51)

Non qualifiées pour la seconde manche: Taina Barioz (FRA), Anne-Sophie Barthet (FRA), Federica Brignone (ITA), Vanja Brodnik (SLO), Ana Drev (SLO), Lena Dürr (GER), Hailey Duke (USA), Denise Feierabend (SUI), Marie-Michèle Gagnon (CAN), Sandra Gini (SUI), Anna Goodman (CAN), Rabea Grand (SUI), Wendy Holdener (SUI), Monica Huebner (GER), Emiko Kiyosawa (JPN), Eva Kurfuerstova (CZE), Julia Mancuso (USA), Sofija Novoselic (CRO), Anja Paerson (SWE), Nina Perner (GER), Karen Persyn (BEL), Brittany Phelan ( AN), Jessica Puenchera (SUI), Resi Stiegler (USA), Anna Swenn-Larsson (SWE), Carmen Thalmann (AUT)
N'ont pas pris le départ de la 1re manche: Kathrin Hölzl (GER), Marie-Pier Préfontaine (CAN)
N'ont pas terminé la 1re manche: Irene Curtoni (ITA), Jessica Depauli (AUT), Agnieszka Gasienica Daniel (POL), Celina Hangl (SUI), Emi Hasegawa (JPN), Simona Hoesl (GER), Nicole Hosp (AUT), Anemone Marmottan (FRA), Manuela Mölgg (ITA), Laurie Mougel (FRA), Michaela Noesig (AUT), Macarena Simari Birkner (ARG), Maria Belen Simari Birkner (ARG), Lindsey Vonn (USA)
Disqualifiée dans la 1re manche: Marion Bertrand (FRA)
N'ont pas terminé la 2e manche: Tina Maze (SLO), Maria Pietilae-holmner (SWE)

Les classement de Coupe du monde

Classement général de la Coupe du monde (après 13 épreuves sur 37):
1. Maria Riesch (GER) 738 points
2. Lindsey Vonn (USA) 617
3. Tanja Poutiainen (FIN) 430
4. Elisabeth Görgl (AUT) 423
5. Tina Maze (SLO) 373
6. Tessa Worley (FRA) 345
7. Julia Mancuso (USA) 339
8. Marlies Schild (AUT) 331
9. Viktoria Rebensburg (GER) 279
10. Kathrin Hölzl (GER) 246
...
20. Anémone Marmottan (FRA) 136
25. Nastasia Noens (FRA) 119
34. Ingrid Jacquemod (FRA) 71
38. Marie Marchand-Arvier (FRA) 65
42. Taïna Barioz (FRA) 58

Classement de la Coupe du monde de slalom (après 4 épreuves sur 10):
1. Marlies Schild (AUT) 300 pts
2. Tanja Poutiainen (FIN) 250
3. Maria Riesch (GER) 240
4. Maria Pietilae-Holmner (SWE) 174
5. Nicole Hosp (AUT) 170
6. Nastasia Noens (FRA) 119
...
25. Sandrine Aubert (FRA) 28
33. Anémone Marmottan (FRA) 18

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.