Cet article date de plus de huit ans.

Sanction de la CAF: la Fédération sénégalaise ne fera pas appel

La Fédération sénégalaise de football (FSF) ne fera pas appel de la sanction prononcée par la CAF qui prive la sélection nationale de match international pendant un an au stade Léopold Sédar Senghor (LSS) de Dakar, après des incidents survenus en octobre, selon un communiqué reçu mardi.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

La FSF a indiqué qu'elle "prenait acte" de la sanction prononcée par la commission de discipline de la Confédération africaine de football (CAF) et, qu'après "concertation avec son avocat Me Guédel Ndiaye", elle avait "décidé de ne pas interjeter appel". Le Sénégal s'est vu interdire le déroulement de toute rencontre internationale au stade LSS pendant un an et infliger une amende de 100.000 dollars (moins de 77.000 euros) dont la moitié avec sursis, suite aux incidents du 13 octobre qui avaient vu le match Sénégal-Côte d'Ivoire arrêté à la 74e minute alors que l'équipe ivoirienne menait 2 à 0. Après une quarantaine de minutes d'interruption et l'intervention des forces de l'ordre, le match avait été définitivement suspendu. Le Sénégal avait perdu le match aller 4-2 à Abidjan.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.