Rugby : malgré la controverse, le groupe Altrad devient le sponsor maillot du XV de France

L'annonce de ce contrat intervient alors que Bernard Laporte est soupçonné de conflit d'intérêts avec Mohed Altrad, propriétaire du club de Montpellier.

Yoann Maestri porte un maillot du XV de France sponsorisé par Altrad, le 11 mars 2017, lors du match France-Italie du Tournoi des six nations, à Rome (Italie).
Yoann Maestri porte un maillot du XV de France sponsorisé par Altrad, le 11 mars 2017, lors du match France-Italie du Tournoi des six nations, à Rome (Italie). (MIGUEL MEDINA / AFP)

Il était le seul candidat. Le groupe de BTP de Mohed Altrad, propriétaire du club de Montpellier, est devenu, lundi 8 janvier, le sponsor maillot du XV de France jusqu'en 2023. Le contrat avec l'industriel, dont le nom apparaissait déjà sur les maillots tricolores depuis mars, s'élève à "au moins 35 millions d'euros", selon la Fédération française de rugby.

Le président de la Fédération française de rugby, Bernard Laporte, est pourtant soupçonné de conflit d'intérêts avec l'homme d'affaires Mohed Altrad, après la révélation, en août, de l'existence d'un contrat privé entre les deux hommes. L'entrepreneur avait signé un contrat d'image, début 2017, avec une société de Bernard Laporte, BL Communication. L'ancien sélectionneur des Bleus serait ensuite intervenu pour réduire une sanction disciplinaire contre Montpellier.

Laporte va "garantir le sentiment d'impartialité"

Lundi, le patron du rugby français a promis de "garantir le sentiment d'impartialité", après les critiques de dirigeants d'autres clubs autour de ce partenariat. Il s'est engagé à tenir compte des recommandations du comité d'éthique et de déontologie du rugby français, qui a réclamé, vendredi, la mise en place de "garde-fous" pour éviter tout favoritisme.