"Quand ils vont se trouver, ils seront imbattables !" : malgré la défaite du XV de France, les supporters y croient toujours

Le XV de France s'est incliné sur le fil samedi soir face aux Springboks. Si les espoirs des Français se sont dissous dans des mines déçues et abattues à la fin du match, les supporters, eux, restent optimistes.

Sebastien Vahaamahina, après la défaite du XV de France devant l\'Afrique du Sud, au Stade de France, à Saint-Denis, au nord de Paris, le 10 novembre 2018.
Sebastien Vahaamahina, après la défaite du XV de France devant l'Afrique du Sud, au Stade de France, à Saint-Denis, au nord de Paris, le 10 novembre 2018. (Anne-Christine POUJOULAT / AFP)

Ils n'étaient certes pas nombreux, à peine 50 000, à garnir samedi 10 novembre les tribunes clairsemées du Stade de France. Mais jusqu'au bout, ce soir-là, ils ont donné de la voix pour soutenir et porter l’équipe française. Les rugbymen du XV de France pensaient pourtant enfin tenir une victoire probante, leur première face à l'Afrique du Sud depuis neuf ans, pour finalement encaisser un essai quatre minutes après la fin du temps réglementaire, laissant finalement les Springboks l'emporter 29 à 26.

Pourtant, côté tribunes, pas un seul sifflet ne s'est fait entendre après cette nouvelle défaite, la septième de l'ère Jacques Brunel, offrant au final un contraste assez saisissant avec des joueurs, tête basse, visage marqué, et mots durs pour un match qu'ils n'auraient jamais dû perdre, selon le deuxième ligne Sébastien Vahaamahina. "C’est plein de petites erreurs qu’on aurait pu éviter et qu’on paie au final sur la fin du match. Colère, déception : c’est comme ça", commente le Clermontois, dépité. Tout le contraire des supporters qui avaient fait le déplacement et qui sont encore prêts à s'enthousiasmer. Philippe, Laurent et Patrick en redemandaient même, persuadés que cette défaite sur le fil est synonyme de futures victoires. "Les Bleus ont super bien joué ! Là on voit une équipe en train de se construire, et c’est ça qui est beau", estime l'un. "Quand ils vont se trouver, ils seront imbattables", renchérit l'autre.

Il y avait tout ce qu’il fallait ! Qu’ils continuent comme ça et ils vont y arriver, c’est sûr !Un supporter du XV de Franceà franceinfo

Le problème, c'est qu'il ne reste que dix matches à jouer avant le début de la Coupe du monde au Japon, en septembre 2019. Et qu'en attendant les succès, le public continue de s'éroder. Hier soir, une première estimation ne prévoyait pas plus de 30 000 spectateurs dans 15 jours, face au Fidji, pour une enceinte de 80 000 places.

Malgré la défaite du XV de France, les supporters y croient encore - reportage Fanny Lechevestrier
--'--
--'--