Tournoi des six nations : revivez la victoire du XV de France, qui s'est imposé 15 à 13 face à l'Irlande

Damian Penaud et Charles Ollivon ont marqué deux essais tricolores.

Charles Ollivon affronte le XV irlandais lors du Tournoi des six nations à Dublin (Irlande), le 14 février 2021.
Charles Ollivon affronte le XV irlandais lors du Tournoi des six nations à Dublin (Irlande), le 14 février 2021. (BRIAN LAWLESS / AFP)
Ce qu'il faut savoir

Une fin de match sous tension. Les Bleus se sont imposés au bout du suspense face au XV du trèfle (15-13), dimanche 14 février, lors de la 2e journée du Tournoi des six nations. L'ailier Damian Penaud et le troisième ligne Charles Ollivon ont marqué les deux essais tricolores. Côté Irlandais, le talonneur Ronan Kelleher a inscrit le seul essai.

 La France leader du Tournoi. Une semaine après avoir surclassé l'Italie (50-10), ce deuxième succès permet à la France de prendre la tête du classement des six nations, avec 9 points.

 Premier succès tricolore à Dublin depuis 10 ans. Cette victoire a un goût particulier pour les Bleus, qui ne s'étaient plus imposés dans la capitale irlandaise depuis 2011.

Prochain match face à l'Ecosse. Le XV de France va pouvoir souffler deux semaines avant de recevoir le XV du chardon, dimanche 28 février. Les Ecossais sont quatrièmes du Tournoi, avec 5 points.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #RUGBY

23h00 : On ferme ! Non sans avoir jeté un dernier coup d'œil à l'actualité de ce dimanche soir.

Le XV de France continue son sans-faute dans ce Tournoi des six nations, en battant d'un cheveu l'Irlande à Dublin (15-13).

Les chiffres de contamination et d'hospitalisation continuent leur lente décrue. Le protocole sanitaire a été allégé ce week-end dans les écoles par le ministère de l'Education nationale.

Eric Dupond-Moretti souhaiter fixer un seuil de non-consentement à 18 ans pour l'inceste. "Personne ne pourra dire : si la victime a 17 ans, elle était ou il était d'accord", a déclaré le ministre de la Justice sur le plateau de LCI.


• Le prince Harry et son épouse Meghan annoncent attendre leur deuxième enfant.

Rendez-vous demain, six heures, pour la suite de ce live.

20h05 : 20 heures ! Faisons le point sur l'actualité à l'heure du dîner.

Le XV de France continue son sans-faute dans ce Tournoi des six nations, en battant d'un cheveu l'Irlande à Dublin (15-13).

A Dunkerque, les horaires des écoles vont être adaptés et la vaccination et les dépistages renforcés dans toute la communauté urbaine, confrontée à une reprise épidémique du coronavirus. Au niveau national, le protocole sanitaire a été allégé dans les écoles par le ministère de l'Education nationale.


Eric Dupond-Moretti souhaiter fixer un seuil de non-consentement à 18 ans pour l'inceste. "Personne ne pourra dire : si la victime a 17 ans, elle était ou il était d'accord", a déclaré le ministre de la Justice sur le plateau de LCI.

Freiné contre Brest (0-0), Lille prend la tête du championnat de L1, devant Paris, vainqueur hier de Nice (2-1) et Lyon, grand perdant du week-end, coulé par Montpellier (1-2 hier soir).

19h40 : Nos camarades de francetv sport distribuent les bons et les mauvais points à l'équipe de France de rugby, victorieuse 15-13 à Dublin. A lire ici.

18h32 : "On a tout lâché sur le match. On est vidés."

Interrogé sur France 2, Grégory Aldritt ne cachait pas être allé au bout de lui-même pour battre les Irlandais d'un souffle (15-13) : "Franchement c'est un match qu'on aurait pu perdre l'an dernier mais on voit que l'on progresse à tous les matchs et ça fait plaisir. C'est sûr qu'on peut toujours se rendre les matchs plus faciles. C'est pour ça aussi que l'on va encore continuer à travailler, voir où on peut progresser."

18h27 : Des images qui font plaisir en provenance du vestiaire du XV de France !

18h10 : Faisons un petit point sur l'actualité de ce dimanche soir.

Le XV de France continue son sans-faute dans ce Tournoi des six nations, en battant d'un cheveu l'Irlande à Dublin (15-13).

A Dunkerque, les horaires des écoles vont être adaptés et la vaccination et les dépistages renforcés dans toute la communauté urbaine, confrontée à une reprise épidémique du coronavirus. Au niveau national, le protocole sanitaire a été allégé dans les écoles par le ministère de l'Education nationale.


• Eric Dupond-Moretti souhaiterfixer un seuil de non-consentement à 18 ans pour l'inceste. "Personne ne pourra dire : si la victime a 17 ans, elle était ou il était d'accord", a déclaré le ministre de la Justice sur le plateau de LCI.

17h57 : Brice Dulin homme du match bien sûr ! Bravo les bleus 🇨🇵

17h54 : Quelle fin de match ! Les Français ont su se discipliner pour ne pas laisser les Irlandais revenir. C'est beau le rugby dans ces moments là

17h54 : Tout n’est pas parfait. Mais quelle belle équipe de France, quel beau collectif. Ça fait du bien !

17h54 : "En ce jour de Saint-Valentin, j'espère que nous avons fait plaisir à tous les amoureux du rugby".

17h53 : BRAVO LES GARS!!!

17h53 : Yes !! Belle bataille !!!

17h53 : Bravo les bleus, bravo aux irlandais diminués

17h53 : Ouffffffff !!!!!! Ils l'ont fait !!!!!!! Bravo nos bleus !!!!!!!!!!

17h51 : C'est terminé ! L'équipe de France s'extirpe du piège irlandais et s'impose 15-13 à l'Aviva Stadium. Les rêves de Grand Chelem sont intacts !

17h49 : Une minute à jouer, les Irlandais trouvent une pénaltouche dans le camp de l'équipe de France.

17h47 : Deux points d'avance, trois minutes à jouer. Ça va vous ?

17h41 : Mathieu Jalibert trouve le poteau sur une nouvelle pénalité, et on s'oriente doucement, mais sûrement, vers une fin de match irrespirable. 15-13 pour les Bleus, mais encore neuf interminables minutes à tenir.

17h37 : Fabien Galthié a fait tourner son effectif, avec notamment l'entrée de Teddy Thomas, le fantasque et supersonique, remplaçant pour la première fois en bleu. 15-13 pour les Bleus, qui voient leur avance grignotée par une nouvelle pénalité irlandaise.

17h25 : Et patatras, tout est à refaire après une boulette de la défense tricolore, qui contrôle mal une touche et offre un essai tout cuit au talonneur remplaçant Kelleher, qui touchait son premier ballon ! , les Bleus vont nous faire peur jusqu'au bout, 57e.

17h23 : Damian Penaud aplatit en coin une superbe action collective de l'équipe de France, avec une merveille de renversement de jeu qui a déstabilisé la défense irlandaise ! 15-3 pour les Bleus (car Mathieu Jalibert a échoué à transformer l'essai).

17h13 : Si vous avez loupé l'essai de Charles Ollivon, revoyons-le en vidéo alors que l'Irlande court toujours après le score.

17h09 : Aldritt crée un carambolage chez les irlandais !

17h08 : Je parlais de plaies et de bosses pour les Irlandais, je ne croyais pas si bien dire car un joueur irlandais quitte la pelouse avec le front en sang après un choc contre le crâne d'un équipier. Quelques secondes plus tôt, Antoine Dupont avait envoyé une passe sur le front de Paul Willemse, son coéquipier. , 46e.

17h02 : C'est reparti à l'Aviva Stadium, et pour l'instant, ce sont les Irlandais qui ont des bleus et des bosses, menés 10-3 contre le cours du jeu par la France.

16h59 : @Jacko C'est marrant, on a cette question à peu près à chaque match du Tournoi des six nations. Il s'agit un petit capteur GPS qui collecte des données sur les courses des joueurs, la fréquence des sprints, etc. C'est avec ces données que le staff de Fabien Galthié avait déterminé que les Bleus étaient l'équipe qui sprintait le moins des grandes nations du rugby et a tâché d'y remédier.

16h56 : Il semble que les joueurs irlandais aient un boitier émetteur dans le dos. Pourquoi?

16h49 : On est devant à la mi-temps, on s'en sort bien. Trop de fautes.

16h49 : il faudrait mettre un peu plus de punch pour la seconde mi-temps et ça sera bon !

16h49 : #rugby Quel drôle de match ! En fait l'équipe de France de rugby joue la même stratégie que celle de foot au mondial : laisser le jeu aux adversaires et piquer en contre. Etonnant mais efficace !

16h48 : C'est la pause à l'Aviva Stadium, et les Français sont en train de donner une leçon de réalisme à leurs hôtes irlandais. 10-3 à la pause.



(Brian Lawless / POOL / AFP)

16h48 : Une pénalité de Mathieu Jalibert, et voilà les Français qui prennent le large au tableau d'affichage. C'est très bien payé pour des Bleus copieusement dominés pendant une demi-heure.

16h48 : Bernard Le Roux est revenu sur le terrain. Pendant ses 10 minutes d'absence, les Bleus n'ont pas concédé le moindre point (même si ça n'est pas passé loin).

16h38 : Essai français signé Charles Ollivon, qui conclut une magnifique action express des Français. Sous Fabien Galthié, les Bleus n'ont pas besoin de cinquante minutes pour aller au bout, c'est une des différences majeures par rapport aux années passées ! 7-3 pour les Bleus, pourtant en infériorité numérique, 32e minute.

16h31 : Il va falloir éviter les touches dans ce match, vu combien on en perd...

16h31 : Surtout, ils contrent à la perfection les points forts français. On n'a pas vu l'ombre d'un ballon de récupération haut sur lesquels les Bleus, et en particulier Dupont, excellent. On risque d'avoir un score différent du festival de l'automne, où les Bleus en feu l'avaient emporté 35-27 au Stade de France.

16h30 : C’est comme au foot le rugby : avoir la possession, éviter les contres. Et là les irlandais sont bons.

16h35 : Sur l'action suivante, l'ailier irlandais aplatit en coin, mais heureusement, après visionnage de la vidéo, il a mis quelques millimètre de pied en touche. Heureusement que Brice Dulin a fait rempart de son corps pour protéger l'en-but français.

16h28 : Aïe, aïe, aïe. Bernard Le Roux, d'habitude impeccable, écope d'un carton jaune pour un croche pattes volontaire sur un adversaire. Les Bleus se retrouvent à quatorze pendant dix minutes.

16h24 : Équipe vieillissante, vous disiez Pierre ?! Pour le moment, ils tiennent le choc de nos petits coqs.. et marquent. Allez France

16h23 : Ouverture du score irlandaise logique, les Français subissent trop.

16h32 : Ouverture du score pour l'Irlande sur une pénalité, et le plan du XV du trèfle se déroule sans accroc : bombardement de la défense française par des ballons aériens, aucune munition laissée au jeu de contre français, et prise de risque minimale. 3-0 pour l'Irlande, 21e.

16h20 : Heureusement, le buteur irlandais vient de louper dans les grandes largeurs une pénalité pourtant bien placée, consécutive à une faute de Mohammed Haouas au sol.

16h26 : Mathieu Jalibert loupe la pénalité qui aurait pu permettre aux Bleus d'ouvrir le score. L'ouvreur qui supplée Romain Ntamack avait fait un quasi-sans-faute la semaine dernière contre l'Italie.

16h04 : Avouez que de ne pas pouvoir être dans son irish pub préféré, une pinte à la main en chantant à tue-tête, c’est quand même bien frustrant pour suivre ce match 

16h04 : La presse se félicitait des progrès du XV de France en touche, et bim, les Irlandais ont chipé la première remise en jeu tricolore ! Le XV du Trèfle a bossé ses fiches on dirait !