Tournoi des six nations : l'équipe de France se rassure face à l'Italie (40-18)

Après deux défaites en trois matchs, les Bleus équilibrer enfin leur bilan dans cette édition 2016 de la compétition.

Ce direct est terminé.

Ce qu'il faut savoir

La France a retrouvé sa voie. L'équipe de France de rugby s'est rassurée en s'imposant largement, contre l'Italie (18-40), en tournoi des six nations, à Rome, samedi 11 mars. Surtout, elle décroche le bonus tant espéré grâce à quatre essais inscrits par Fickou, Vakatawa, Picamoles et Dulin.

Une équipe de France remaniée. Le sélectionneur Guy Novès a fait appel à l'arrière Brice Dulin. A l'aile Virimi Vakatawa a été préféré à Yoann Huget tandis que le deuxième ligne Julien Le Devedec remplace Sébastien Vahaamahina, blessé. A 22 ans, le troisième ligne Fabien Sanconnie connaîtra sa première sélection. François Trinh-Duc a également a été rappelé par le sélectionneur.

Se méfier des Italiens. Depuis l’arrivée de l’Irlandais Conor O'Shea, à la tête de la sélection, les Azzuris peuvent se prévaloir de quelques succès, notamment lors de la tournée d’automne face à l'Afrique du Sud, ou encore lors du troisième match dans le Tournoi des six nations, à Twickenham, où l’Italie a tenu tête au XV de la Rose. Méfiance, donc.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #RUGBY

21h29 : Toulouse, défait à Brive par sept pénalités de Gaëtan Germain, voit la phase finale du Top 14 s'éloigner sérieusement, tandis que Bordeaux-Bègles a torpillé Grenoble pour mettre fin à sa série noire, lors de la 20e journée.

20h55 : Retour en images sur la victoire du XV de France cet après-midi, à Rome, face à l'Italie (40-18).


(FRANCE 2)

20h51 : Le Rugby Club Toulonnais vient d'émietter Bayonne (82-14), faisant le plein d'essais (12) et de confiance pour récolter cinq points précieux dans la course aux barrages, pour la 20e du Top 14.

19h20 : Le XV de la Rose dispose de 18 points au classement du Tournoi-2017, soit huit de mieux que ses deux plus proches poursuivants, l'Irlande et la France (10 pts). Les Anglais sont donc assurés de remporter le Tournoi des six nations.

19h20 : L'Irlande a encore deux matches et l'Angleterre peut perdre le dernier. N'importe quoi.

19h07 : Avec ce succès en Tournoi des six nations, le XV de la Rose égale aussi le record de la Nouvelle-Zélande de 18 succès internationaux consécutifs obtenus lors des année 2015 et 2016.

19h01 : L'Angleterre s'impose (61-21) face à l'Ecosse et remporte son deuxième Tournoi des six nations d'affilée.

18h06 : A la mi-temps, à Twickenham, les Anglais mènent toujours (30-7) face aux Ecossais !

17h37 : Pragmatique le XV de la Rose et terrible face à une équipe écossaise pénalysée par son infirmerie. Dommage pour le spectacle

17h40 : Les Anglais se rapprochent du Grand Chelem... Ils dominent actuellement l'Ecosse .

17h15 : Vous pouvez suivre le match Angleterre-Ecosse sur notre site en cliquant ici ! Après sept minutes de jeu, les Anglais, sur la route du Grand Chelem dans ce Tournoi des six nations, mènent ().

17h06 : "Quand on voit le déchet que l'on a encore aujourd'hui dans notre match, et finalement arriver à l'objectif qui est de gagner, avec, cerise sur le gâteau, le bonus [offensif], c'est vrai que l'on est ravis. Mais il y a une telle marge de progression, que ça laisse l'espoir des progrès de demain."

Le sélectionneur des Bleus est content de voir ses joueurs sourire après cette victoire 40-18 sur les Italiens, mais on le sent aussi frustré. "Il y a mille choses à dire" sur ce match, confie-t-il à France 2.

16h27 : C'est un bon match pour les bleus avec de belles entrées, il va y arriver le sorcier toulousain Guy Noves, allez les petits !

16h27 : En vidéo, le bel essai de Brice Dulin, synonyme de bonus offensif.

16h28 : Le XV de France se rassure et s'impose face à l'Italie 40-18 dans le Tournoi des six nations.

16h20 : Essai pour le XV de France sur un superbe rush. Gourdon s'arrache et donne à Dulin, initiateur de cette belle action, qui aplatit. Un essai, le quatrième, qui permet à la France d'empocher le point du bonus offensif ().

16h23 : Le troisième ligne corrézien Fabien Sanconnie fête aujourd'hui sa première sélection. A 22 ans, il évolue à Brive depuis trois saisons.

FRANCK FIFE / AFP


16h15 : Et non ! Essai refusé pour un passage en touche préalable. Le score reste donc, pour le moment, à .

16h13 : Désolé Vincent mais c'est 11-38 ;)

16h10 : Vincent Daniel arrive et le XV de France enchaîne. Les Bleus se détachent avec un essai, le troisième des Bleus, de Louis Picamoles ().

15h59 : Les descriptions d'essais, c'est bien, mais en vidéo, c'est encore mieux.

16h04 : Les Italiens n'ont pas abdiqué ! En souffrance, la défense française a bien cru encaisser un essai, mais l'arbitre a demandé la vidéo pour confirmer que l'attaquant n'avait pas aplati ().

15h44 : A croire que les Bleus vous lisent dans ce live ! Après une introduction en touche, Lopez attaque. Serin récupère, porte le ballon et le passe à Vakatawa qui aplatit ().

15h40 : C'est le moment des vendanges. On bouffe la feuille de match !

15h39 : Mais c'est pas possible ! Quel manque de maîtrise du XV de France, qui ne parvient pas à aller au bout de ses actions. C'est terrible ! A chaque fois, il y a une mauvaise passe ou un geste mal exécuté (). Frustrant.

15h32 : C'est reparti à Rome. Pas de changement pour le moment de Guy Novès, le coach du XV de France ().

15h17 : On est loin, très loin du haut niveau international où la fluidité, l'intensité et la vitesse sont d'une tout autre facture. Inquiétant, très inquiétant pour notre rugby.

15h17 : C'est la mi-temps, et si les Bleus mènent au score (), leur prestation est encore loin d'être parfaite. Peu d'actions construites, peu d'inspiration, trop de fébrilité et, surtout, encore tellement d'erreurs... Dans les commentaires, @blues bleu est dépité.

15h16 : C'est une première. Les Bleus arborent, aujourd'hui, un nouveau maillot avec un sponsor. La fin d'une tradition nous explique Pierre Godon.

MIGUEL MEDINA / AFP

15h10 : Les supporters sont bien là, cet après-midi. Et soleil de Rome oblige, ils ont sorti leurs plus beaux chapeaux ().







(AFP)


15h01 : Le bel essai des Français est à revoir ici. Enfin une action qui va au bout ! ()

14h57 : FF est de retour, non pas François Fillon mais French Flair, allez les petits

14h57 : J'ai l'impression que Vakatawa veut se racheter de ses prestations jusque là en demi teinte dans ce tournoi... Gageons que ça dure... Allez les bleus !

14h57 : Font ... avec leurs pieds!! On veut des essais Haaaaa enfin!!! Merci

14h57 : Essai pour les Bleus. Après une bonne croisée, la défense italienne est perdue. Gaël Fickou termine en solo avec, notamment, une superbe feinte de passe et un crochet intérieur. Lopez transforme ().

14h54 : Autre enjeu de ce match : il faudra au minimum une victoire pour verrouiller l'actuelle (et inquiétante) huitième place de la France au classement mondial. Car en cas de défaite, les Bleus seront assurés de se retrouver dans le troisième chapeau lors du tirage au sort du Mondial 2019 au Japon, et donc d'hériter d'une poule très difficile avec deux nations mieux classées, rapporte L'Equipe.

14h51 : Envie de vous faire mal au moral ? Voici l'essai de Parisse dès la 3e minute ().

14h53 : Trois joueurs français faisaient partie de la première défaite en Italie en 2011 (22-21). Il s'agit de Guilhem Guirado, François Trinh-Duc et Yoann Huget. Seul le premier est titulaire.

14h46 : Sur le coup d'envoi, l'incursion des Français se termine par une pénalité de 40 m transformée par Camille Lopez ().

14h39 : Les Bleus peuvent compter sur le soutien d'un ancien, bien poilu et bien bien installé : Sébastien Chabal.

14h38 : Italie France. : ALLEZ LES BLEUS!!!!!!!!

14h38 : "Début de match catastrophique pour les bleus!" 😂😂😂tu m'étonnes

14h40 : Essai des Italiens grâce à Sergio Parisse ! Quel mauvais début de match des Bleus. A force de reculer, personne ne peut empêcher la charge du joueur du Stade Français. L'essai n'est pas transformé (). Il va falloir se reprendre messieurs !

14h33 : C'est parti au stade Olimpico ! Lopez lance le match d'une belle chandelle (0-0).

14h37 : Deux hommes seront particulièrement à surveiller : Baptiste Serin (deuxième en partant de la droite) et Camille Lopez (de face en blanc). Ils forment, pour ce match, la charnière des Bleus, et étaient à la peine face à l'Irlande lors de la dernière rencontre.