REPLAY. Tournoi des six nations 2021 : les Bleus ont marché sur Rome (et l'équipe d'Italie)

Entrée en lice parfaite. En passant cinquante points aux Italiens, les Bleus prennent provisoirement la tête du classement.

Le troisième du ligne du XV de France, Charles Ollivon, face à l\'Italie, le 6 février 2021, à Rome. 
Le troisième du ligne du XV de France, Charles Ollivon, face à l'Italie, le 6 février 2021, à Rome.  (FILIPPO MONTEFORTE / AFP)
Ce qu'il faut savoir

Le XV de France de rugby a débuté le Tournoi des six nations en surclassant l'Italie (50-10), samedi 6 février, au stade olympique de Rome. Avec sept essais, dont un doublé de l'ailier Teddy Thomas, synonymes de bonus offensif, les Bleus prennent provisoirement la tête du classement avant le second match de la journée opposant l'Angleterre à l'Ecosse à Twickenham. Suivez notre direct.

Un match à huis clos. A cause de la pandémie de Covid-19, le match s'est déroulé sans supporters. "Juste avant de nous envoler pour Rome, on va passer un énième test PCR. Mais, maintenant, on est plutôt rodés à l'exercice", expliquait il y a quelques jours le manager des Bleus, Raphaël Ibanez, en marge de l'annonce de la liste des 23 joueurs retenus pour cette rencontre. Pour assurer la bonne tenue du Tournoi, les six nations ont en effet établi un protocole strict et rigoureux, "avec une bulle sanitaire, comme pendant le Tour de France", a détaillé il y a quelques jours la ministre des Sports, Roxana Maracineanu. Les Français étaient ainsi réunis à Nice depuis le 24 janvier.

Faire mieux que l'an passé. Relancé par Fabien Galthié, le XV de France avait terminé l'édition 2020 à une très belle deuxième place, avec le même nombre de points que l'Angleterre, vainqueur, mais un moins bon goal-average. Quelques mois après leur succès probant contre l'Irlande (35-27) pour boucler un Tournoi tronqué (le 31 octobre dernier), l'objectif est clair : gagner la compétition, pour la première fois depuis 2010. 

Favoris logiques face à l'Italie. Les Bleus arrivaient à Rome avec l'étiquette du grand favori. Ils n'avaient en effet plus perdu face aux Italiens depuis... février 2013. Au programme également de cette première journée : Angleterre-Ecosse (17h45) et Galles-Irlande (dimanche à 16 heures).

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #RUGBY

23h06 : On ferme ! Non sans avoir jeté un dernier coup d'oeil à l'actualité de ce samedi.

• Le nombre de cas demeure au-dessus de la barre de 20 000 contaminations quotidiennes en France, mais la pression hospitalière s'allège un peu. Voilà notre résumé des chiffres du jour.

Un ciel orange sur une large moitié sud de la France : une pluie de sable venue du Sahara a donné une drôle de teinte à vos photos. Explications de ce phénomène par ici.

La personne portée disparue dans les décombres de l'immeuble qui s'est effondré ce matin après une explosion a été retrouvée morte dans l'après-midi, indique la préfecture. Le bilan du sinistre est désormais d'un mort et un blessé grave.

• Les Bleus ont tenu leur rang de favoris du Tournoi des six nations en infligeant une rouste à une faible équipe d'Italie (50-10). Une entrée en matière idéale dans la compétition.

Rendez-vous, demain, à neuf heures, pour la suite de live.

22h56 : Pierre vous parlez sans doute du match Montpellier-Paris qui vient de finir par 31 pour le MHR à 6 pour le Stade Français?

22h56 : Il y avait aussi une affiche de championnat de France de rugby, me rappelle dans les commentaires.

20h00 : 20 heures ! L'heure de dîner et de se repaître du point sur l'actualité.

Plus de 2,1 millions de vaccinations ont été réalisées en France, 1,8 million de gens ayant reçu la première dose, 250 000 les deux doses, selon les chiffres de la DGS.

La personne portée disparue dans les décombres de l'immeuble qui s'est effondré ce matin après une explosion a été retrouvée morte dans l'après-midi, indique la préfecture. Le bilan du sinistre est désormais d'un mort et un blessé grave.

Le pic de crue n'est toujours pas atteint à Saintes, en Charente-Maritime, où les évacuations continuent. Dans d'autres secteurs fortement touchés par les inondations, comme à Marmande (Lot-et-Garonne), c'est en revanche l'heure de la décrue.

Les Bleus ont tenu leur rang de favoris du Tournoi des six nations en infligeant une rouste à une faible équipe d'Italie (50-10). Une entrée en matière idéale dans la compétition.

19h38 : Cette équipe d’Angleterre malgré ceux qui l’encensent en permanence, est vraiment très pauvre dans le jeu ! Bravo aux écossais qui n’ont rien lâché jusqu’à la fin et qui ont tenu le défi physique !

19h36 : Bravo les écossais. Super vainqueurs. Les Anglais les ont pris de haut. !!!!!

19h36 : Et bravo à l’Ecosse qui bat l’Angleterre!

19h36 : Bon, je sais, on ne doit pas se rejouir du malheur des autres, mais ça fait plaisir de voir les Écossais taper les Anglais 😀

19h35 : Et c'est fait. Les anglais sont battu chez eux!!!!

19h35 : IN-CRO-YA-BLE ! L'Ecosse s'impose en Angleterre dans le Tournoi des six nations, une première depuis 1983. Une victoire solide 11-6 du XV du Chardon... qui arrange bien l'équipe de France, on ne va pas se mentir :-)

19h03 : Déclaration un peu surprenante du sélectionneur italien, Franco Smith, après la large victoire de l'équipe de France face à son équipe (50-10) cet après-midi :

"On a vraiment bien joué. Je ne pense pas que les Français étaient tant que ça au dessus de nous. Evidemment, ils sont plus grands, plus costauds, mais il y a des erreurs qu'on pouvait éviter, avec de la patience et de l'expérience. On a réussi à franchir leurs lignes. Il y a beaucoup de choses qui m'ont fait plaisir, même s'il sera difficile, pour ceux qui ne regardent que le résultat, de voir ces côtés positifs."

19h00 : Je ne sais pas vous, mais j'ai l'impression d'avoir déjà vu mille fois ce match, avec des Ecossais valeureux qui ne marquent pas beaucoup de points sur leurs temps forts, et qui vont craquer en cours de seconde période... J'espère me tromper :-/

18h34 : Les Écossais ont longtemps mené 8-0, mais voilà que les Anglais se sont repris. Mi-temps 8-6

18h45 : @Lolole C'est là qu'est fixé le petit boîtier GPS qui enregistre les mouvements des joueurs, la fréquences des courses, etc. Autant de données qui seront décortiquées par le staff. C'est avec ces données que les entraîneurs de l'équipe de France avaient pu mettre le doigt sur une faiblesse des Bleus : le faible nombre de courses à haute intensité, qui déséquilibrent une défense.

18h08 : Bonjour, je regarde le match Angleterre / Ecosse . Pouvez-vous nous éclairer sur la pièce plus épaisse qui se trouve dans le haut du dos des joueurs. Merci

18h44 : 18 heures passées ! Faisons un nouveau point sur l'actualité de ce samedi soir.

La personne portée disparue dans les décombres de l'immeuble qui s'est effondré ce matin après une explosion a été retrouvée morte dans l'après-midi, indique la préfecture. Le bilan du sinistre est désormais d'un mort et un blessé grave.

Le pic de crue n'est toujours pas atteint à Saintes, en Charente-Maritime, où les évacuations continuent. Dans d'autres secteurs fortement touchés par les inondations, comme à Marmande (Lot-et-Garonne), c'est en revanche l'heure de la décrue.

C'est le troisième vaccin à être autorisé en France. A partir d'aujourd'hui, 273 600 doses du vaccin d'AstraZeneca seront réparties entre 117 établissements, dont sept en Outre-mer. Suivez notre direct.

Les Bleus ont tenu leur rang de favoris du Tournoi des six nations en infligeant une rouste à une faible équipe d'Italie (50-10). Une entrée en matière idéale dans la compétition.

18h01 : Nos camarades de francetv sport tirent le bilan de cette victoire convaincante du XV de France contre l'Italie. Histoire de pinailler dans une copie propre, ils pointent quand même la suffisance tricolore en fin de match, et quelques coups de pied mal maîtrisés. A lire ici.

18h22 : @D0m C'est (forcément) Antoine Dupont, même sorti à l'heure de jeu. Le demi de mêlée toulousain a encore éclaboussé le match de sa classe.

17h07 : Pierre, dites moi, qui a été élu homme du match ? Merci !

17h06 : Si j’étais Président d’un club de Top 14 à petit budget ou d’un club de Pro D2 ambitieux, je miserai sur la jeune charnière italienne. Elle doit intéressante à voir jouer derrière un pack dominateur.

17h06 : La France gagne de belle manière et il y a toujours des tatillons pour apporter des bémols. Jamais contents. Allez les petits !!! Bravo

17h05 : victoire logique et réaliste ! Cependant, il faudra monter plus face à l'Irlande l semaine prochaine !

17h05 : Bravo à notre jeune équipe. Ils ont bien joué... Maintenant faut se préparer pour les choses sérieuses, contre les équipes des îles britanniques.

17h05 : Vous êtes globalement contents de votre après-midi rugby devant le match de l'équipe de France.

17h01 : Match sympathique mais l’Italie a t’elle le niveau du tournoi? Pourquoi ne pas revenir aux 5 nations ?

17h01 : Ne pas s’enflammer ! L’équipe de France est très bonne mais l’Italie est très faible et régresse. On verra après l’Irlande et l’Angleterre chez eux, si on est au mieux.

17h00 : C'est terminé sur la victoire convaincante de l'équipe de France face à l'Italie (50-10). Départ idéal pour les Bleus dans ce Tournoi des six nations où ils font partie des favoris.

16h59 : Le 12 novembre 2016 face aux Samoa (52-8), en clôture de la tournée d'automne.

16h58 : C'était quand, la dernière fois que la France a marqué 50 points ?

16h57 : @Fan de foot Les grosses surprises arrivent, mais la nature du jeu fait qu'il est structurellement plus difficile pour une petite équipe de "garer le bus" devant son but et défendre un petit but d'avance, pour comparer avec le foot. Mais du coup, les surprises, on s'en souvient : le Japon face à l'Afrique du Sud au Mondial 2015, par exemple.

16h57 : Est-ce qu'il y a une raison à l'absence de grosses surprises au rugby, contrairement à ce qui arrive parfois au football (au moins pour les équipes nationales) ?

16h55 : Bon c'est pas aussi excitant qu'un bon vieux crunch ! Mais je me souviens déjà d'avoir tremblé face à l'Italie, alors profitons de voir la France dans cet état !

17h41 : Teddy Thomas, qui sera en fin de contrat avec le Racing en juin prochain, ajoute un nouvel essai grâce à une passe sur un pas de Brice Dulin. Les Bleus atteignent la barre des 50 points (, 75e).

16h51 : @Aldé Tout à fait, et la hiérarchie y est assez établie, il n'y a pas d'équipe qui connaît une progression fulgurante et qui pourrait prétendre à une place dans le Tournoi (qui plus est avec un marché suffisamment intéressant pour aider les décideurs).

16h50 : Ce serait une sempiternelle alternance entre l'Italie et la Géorgie. Je doute de l'intérêt d'une telle formule. De plus il y a un tournoi B me semble-t-il.

16h46 : L'hypothèse n'est pas nouvelle, j'en parlais déjà dans cet article il y a cinq ans. Mais il n'est pas sûr que la Géorgie actuelle, un peu sur le déclin, ferait beaucoup mieux que l'Italie.

16h45 : Le dernier du Tournoi devrait laisser sa place à une nouvelle nation. La Géorgie par exemple.

17h40 : Les Italiens sauvent l'honneur grâce à un très bel essai signé Luca Sperandio (, 66e).

17h39 : @Xavier Même si on en saura plus sur le niveau du XV de France la semaine prochaine après le match en Irlande, ne boudons pas notre plaisir de voir les Bleus gagner largement les matchs qu'ils doivent gagner largement.

16h41 : Bonjour Pierre je vais être un peu rabat joie mais j'ai du mal à me rendre compte du niveau réel de cette équipe de France face à une faible équipe italienne. Un avis ?

17h39 : @Yann Il n'y a pas si longtemps, les Français avaient le don de se prendre les pieds dans le tapis contre cette équipe. Un des marqueurs du changement de statut des Bleus, c'est de se rendre facile un match comme celui-ci.

16h37 : Vous vous rendez compte dans vos commentaires glorifiant les français qu’en face il n y a même pas une équipe de niveau de pro d 2 ? À vaincre sans péril ....

16h37 : le match est plié ! Dommage pour les italiens qui ont tout de même montré de belles choses en 1ere mi-temps !

16h37 : J'ai rarement vu un demi de mêlée aussi complet qu'Antoine Dupont.

16h35 : C'est en train de tourner au gros massacre

17h38 : Sixième essai tricolore, signé Teddy Thomas sur un nouveau contre fulgurant. On peut commencer à utiliser les termes "démonstration" et "dérouillée", même si l'adversaire est de loin le plus faible du Tournoi des six nations. , la messe est dite à 24 minutes de la fin.