Tournoi des six nations : revivez la cuisante défaite du XV de France humilié par l'Angleterre (44-8)

Les Bleus se déplaçaient dimanche à Twickenham, pour leur deuxième match dans le Tournoi après une entrée ratée face au pays de Galles. 

Le XV de la Rose célèbre son essai à Londres, le 10 février 2019.
Le XV de la Rose célèbre son essai à Londres, le 10 février 2019. (GLYN KIRK / AFP)
Ce qu'il faut savoir

En Tournoi des six nations, le XV de France, a été vaincu (44-8) par un XV de la Rose impressionnant, dimanche 10 février à Twickenham (Royaume-Uni). La France occupe l'avant-dernière place du Tournoi des six nations après deux journées. Il s'en est fallu d'un point que le XV de France essuie la plus lourde défaite de son histoire face aux Anglais.

>> Vous croyez que le XV de France de 2019 est le pire de l'histoire ? En 1999, ça n'était déjà pas beau à voir...

L'une des plus lourdes défaites. Les Bleus, déjà battus en ouverture par le pays de Galles au Stade de France (24-19), sont passés à un point d'égaler leur plus large revers face au XV de la Rose (37-0 en 1911).

 Menés 30 à 8 à la mi-temps. "Il n'y a rien à dire, l'Angleterre a été beaucoup plus forte que nous. Le match était joué à la mi-temps", a réagi le sélectionneur du XV de France, Jacques Brunel.

Six essais encaissés. Menés 30 à 8 à la mi-temps, ils ont encaissé au total six essais, dont trois de l'ailier Jonny May. De son côté, l'Angleterre a enregistré sa deuxième victoire après celle enlevée en Irlande, en ouverture du Tournoi (32-20).

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #RUGBY

23h07 : Un dernier point sur l'actualité et au dodo !

Ridicules. Les joueurs du XV de France ont sombré à Twickenham face aux Anglais. Une lourde défaite 44-8 (6 essais à 1) qui laissera des traces. Mais si vous voulez vous rassurer, vous pouvez toujours relire notre récit de l'année 1999, qui rivalise en matière de lose.


C'est l'affaire qui a agité les réseaux sociaux tout le week-end. La révélation d'un groupe d'influents internautes sur les réseaux sociaux, baptisés la "Ligue du lol" qui ont harcelé des dizaines de personnes. Parmi eux, des journalistes connus.

Hier, un manifestant a eu la main arrachée, semble-t-il par une grenade de désencerclement, devant les grilles de l'Assemblée nationale. Voilà ce que l'on sait de cet incident.


Lyon n'a pas digéré sa victoire retentissante la semaine dernière face au PSG. Les Lyonnais ont chuté dans un match pourtant largement dominé à Nice (0-1) et laissent filer Lille (vainqueur à Guingamp 2-0) seul dauphin des Parisiens.

Rendez-vous demain, six heures, pour la suite de ce live.

22h36 : La une du Midi Olympique de demain se passe de commentaires, après la rouste subie par le XV de France à Twickenham (44-8).

20h00 : 20 heures. L'heure du dîner, mais aussi du point sur l'actualité.

Ridicules. Les joueurs du XV de France ont sombré à Twickenham face aux Anglais. Une lourde défaite 44-8 (6 essais à 1) qui laissera des traces. Mais si vous voulez vous rassurer, vous pouvez toujours relire notre récit de l'année 1999, qui rivalise en matière de lose.

Il n'y a plus que deux départements en vigilance orange aux vents violents : la Savoie et la Haute-Savoie.

Hier, un manifestant a eu la main arrachée, semble-t-il par une grenade de désencerclement, devant les grilles de l'Assemblée nationale. Voilà ce que l'on sait de cet incident.

La piste criminelle est désormais privilégiée dans l'enquête sur l'incendie qui a fait deux morts, une femme et son enfant, ainsi que quatre blessés, hier soir à Lyon.

19h29 : Réaction de Guilhem Guirado, le capitaine du XV de France, en conférence de presse après la rouste face à l'Angleterre. "On n'est pas invité sur le rythme, l'intensité. Il y a un peu de révolte quand on marque, la peur de prendre une 'grosse danse', l'envie de réagir. Même si on a essayé de bien 's'envoyer' en équipe, on a manqué de consistance et surtout d'efficacité."

18h53 : Normalement, on devrait être favori contre les Italiens, non ?

18h53 : #rugby On ne joue plus à notre niveau dans ce tournoi #6nations. Plus de tournée contre l’hémisphère Sud mais des matchs contre les nations de notre niveau Roumanie, Italie, Japon, Tonga, Samoa.

18h26 : Vous êtes nombreux à jeter la dernière pelletée de terre sur le cercueil du XV de France dans les commentaires.

18h51 : Avec un peu de retard, tel un arrière du XV de France sur une chandelle britannique dans les 22 mètres, voilà le point sur l'actu de 18 heures.

Ridicules. Les joueurs du XV de France ont sombré à Twickenham face aux Anglais. Une lourde défaite 44-8 (6 essais à 1) qui laissera des traces. Mais si vous voulez vous rassurer, vous pouvez toujours relire notre récit de l'année 1999, qui rivalise en matière de lose.

Il n'y a plus que deux départements en vigilance orange aux vents violents : la Savoie et la Haute-Savoie.

Hier, un manifestant a eu la main arrachée, semble-t-il par une grenade de désencerclement, devant les grilles de l'Assemblée nationale. Voilà ce que l'on sait de cet incident.

La piste criminelle est désormais privilégiée dans l'enquête sur l'incendie qui a fait deux morts, une femme et son enfant, ainsi que quatre blessés, hier soir à Lyon.

18h06 : @anonyme Le 26 février 1972, jour béni, l'équipe de France battait les Anglais 37-12, 6 essais à 1. C'était l'époque des frères Spanghero et de Pierre Villepreux.

18h05 : A titre informatif car je pense que ce record tiendra encore longtemps, quelle a été la victoire la plus large de l'équipe de France face à l'Angleterre dans son histoire ?

18h03 : Le grand vainqueur de notre jeu des pronostics est @anonyme qui avait prédit un 40-10. Il coiffe au poteau Mathieu Dehlinger, qui vient du même coin que Morgan Parra, qui avait vu un 41-17 qui apparaît après coup comme optimiste.

18h01 : "Il n'y a rien à dire, l'Angleterre a été beaucoup plus forte que nous. Le match était joué à la mi-temps."

18h00 : Il s'en est fallu d'un point que le XV de France essuie la plus lourde défaite de son histoire face aux Anglais.

18h49 : Cette obstination à ne pas aller chercher les compétences d'un sélectionneur étranger parce que là on voit bien que les Français n'inventent plus rien.

18h49 : Lions 44 chèvres 8 ... et non rien à voir avec celle de M. Seguin

17h58 : La faillite, les voilà : l'équipe de France essuie une cuisante défaite face à l'Angleterre 44-8, et occupe l'avant-dernière place du Tournoi des six nations après deux journées.


18h48 : "La France, c'est vraiment gênant. Faites preuve de résistance. Osez les analogies avec la Seconde Guerre mondiale...", tweete Nick Easter, ancien international anglais sur Twitter.

18h48 : En sachant que ces Anglais, on va les retrouver en Coupe du monde !

18h49 : Moi je suis content!! J’habite dans le Doubs et la tempête m’a supprimé la TV. Je n’ai pas vu le match et c’est bien pour mes nerfs . Ma tension est restée stable !

18h49 : Dans les commentaires, @anonyme se félicite de la tempête Isaias qui lui a permis d'échapper à ce match.

17h45 : Je ne crois pas avoir vu une attaque sans que nous nous fassions piquer le ballon ou que nous le perdions tout seul, immense gachis

17h44 : Ce sera donc une défaite encourageante, car on a marqué un essai, et pas une défaite encore rageante, car on n'y a jamais cru contrairement au match précédent.

17h41 : Encore dix minutes et cet Angleterre-France (44-8) est terminé et on n'en parle plus. Enfin moins.

17h43 : Moi j’ai trouvé : avant de rejoindre les Forces françaises libres, mon papa était dans la Royal Air Force en 1941-1942 et, cerise sur le pudding, ma Gascogne a été anglaise de 1152 à 1453 !

17h37 : Dans les commentaires, @anonyme vient de se trouver une ascendance anglaise, et vient donc de changer de camp.

17h43 : L’entrée en jeu d’Antoine Dupont reste la seule éclaircie de l’EDF en seconde mi-temps... Damian Penaud pour la première.

17h34 : @Florentin Il manque aussi l'icône "fessée" ou "humiliation" qui s'appliquerait bien à cet après-midi pourri du côté de Londres...





17h26 : Je me cherche fébrilement une ascendance anglaise,

17h25 : Promotion d’honneur contre première division !! Plus de 30 points d’écart nous ramène à ...1911 ! Le rugby français est mort !! Le ré-inventer devient une nécessité !!

17h22 : Pénalité rapidement jouée par les Anglais après un plaquage haut de Demba Ba, et deux Anglais ouvrent la défense de l'équipe de France comme un couteau chaud dans du beurre frais. C'est une démonstration, et comme attendu, c'est la France qui coiffe le bonnet d'âne. C'est l'ouvreur anglais qui conclut cette action, encore aidé par une maladresse d'Antoine Dupont dans l'en-but. Owen Farrell, c'est effarant.

44-8 pour l'Angleterre. Ouch.

17h14 : Et dire qu'il reste encore 30 minutes de souffrance !

17h14 : Essai de penalité. Je pensais que l’on avait touché le fond, mais je m’aperçois que l’on peut encore creuser

17h15 : Les Français annihilent de façon illégale un contre fulgurant des Anglais et l'essai de pénalité tombe logiquement. "On se rapproche de mon pronostic", se félicite presque Mathieu Dehlinger qui avait prédit un 41-17 qui supposerait quand même que les Bleus inscrivent un second essai, ce qui est loin d'être gagné. Et histoire de corser l'addition, Gaël Fickou écope d'un carton jaune logique pour cet acte d'antijeu.

Bref, les carottes bleues sont cuites et recuites, 37-8 pour les Anglais.

17h14 : On a l'impression de faire les 24 heures du Mans avec une 2CV les autres ont une Formule 1

17h08 : Morgan Parra quitte le terrain et est remplacé par Antoine Dupont, incontestablement le joueur le plus créatif de l'Hexagone. Ce n'est pas un peu tard ? , 47e.

17h05 : @anonyme





17h05 : Quatre minutes en seconde période, et toujours pas d'essais pour les Anglais ! Quel exploit ! (Le sarcasme est tout ce qu'il me reste)

17h04 : @ari C'est à peine mieux en termes de victoires (7 en 21 matchs, pour 13 défaites et un nul). Un gros tiers de succès donc. D'où le fait que ce ne sont peut-être pas les coachs le problème...

17h04 : Quel a été le ratio de Novès en comparaison à celui de Brunel ? Merci !

16h59 : C'est reparti à Twickenham, mais est-ce bien raisonnable de regarder la seconde période ? 30-8 pour les Anglais.

16h55 : Vous y croyez toujours ?

16h48 : @commerot D'ailleurs, jeudi a lieu l'audience de Guy Novès aux prud'hommes. L'ancien sélectionneur, qui s'est fait remercier avant la fin de son contrat, une première dans l'histoire du XV de France, réclame 3 millions d'euros, notamment au titre de 3 000 heures supplémentaires non payées.

17h03 : Ça valait vraiment le coup de licencier Guy Novès comme un malpropre.😁