Cet article date de plus de six ans.

Tournoi des six nations : un XV de France resserré dans la dernière ligne droite

Le staff tricolore a livré jeudi un groupe de 31 joueurs. Une sélection qui ne comporte que quelques surprises comme la sélection de l'ailier fidjien de Clermont Noa Nakaitaci. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le sélectionneur du XV de France Philippe Saint-André à la Fédération française de rugby à Paris le 15 janvier 2015. (JACQUES DEMARTHON / AFP)

Fini l'ouverture ! Après le grand appel d'air de l'automne, l'encadrement du XV de France a décidé, jeudi 15 janvier, d'attaquer la dernière ligne droite avant la Coupe du monde de rugby avec un groupe resserré pour le Tournoi des six nations.

De toutes façons, à huit mois et huit des matchs du Mondial en Angleterre (du 18 septembre au 31 octobre), le temps presse pour les Bleus, au bilan toujours négatif depuis l'arrivée à leur tête de Philippe Saint-André, en 2012 : 13 succès en 32 rencontres, cinq victoires et six défaites en 2014.

Des retouches à la marge

Le staff s'est montré satisfait des test-matchs de novembre, marqués par deux victoires contre les Fidji et l'Australie, pour un revers face à l'Argentine. Il n'y n'a donc que des retouches à la marge.

Les seules véritables surprises sont les convocations de l'ailier fidjien de Clermont Noa Nakaitaci (24 ans) et du pilier gauche du Racing Métro Eddy Ben Arous, présents lors de la Tournée en Nouvelle-Zélande en juin 2013.

"On garde la même ossature"

Pour le reste, l'encadrement a simplement rappelé des cadres ou joueurs en devenir qui n'avaient pu participer aux tests de novembre en raison de blessures ou d'une suspension comme Louis Picamoles (Toulouse), Romain Taofifenua (Toulon), Rémi Lamerat (Castres), Sofiane Guitoune (Bordeaux-Bègles) ou Brice Dulin (Racing-Métro).

"On essaie d'abord de faire confiance aux joueurs de la tournée de novembre. (...) On garde la même ossature", a ainsi expliqué Saint-André lors de l'annonce du groupe de 31 joueurs qui seront réunis pour un stage de quatre jours à partir du 25 janvier à Canet-en-Roussillon (Pyrénées-Orientales). Ce groupe sera ensuite ramené à 23 joueurs le 28 février. Ils resteront ensuite ensemble jusqu'au premier match du Tournoi, le 7 février face à l'Ecosse.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Rugby

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.