Cet article date de plus de cinq ans.

Toulon l'emporte sur les fautes du Stade Français

Toulon l'a emporté (23-16) dimanche face au Stade Français en clôture de la 14e journée du Top 14, mais les Toulonnais ont dû énormément batailler pour s'en sortir. Ils ont surtout capitalisé sur les fautes parisiennes pour engranger (6 pénalités au total). Grâce à ce succès, le RCT s'installe sur la 3e place, alors que le Stade Français continue de perdre du terrain dans la perspective des play-offs.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Duel entre le Parisien Jeremy Sinzelle et le Toulonnais James O'Connor (VALERY HACHE / AFP)

Les Toulonnais ont réalisé une meilleure entame avec à la clé un essai signé Habana mais ils ont ensuite été malmenés par des Parisiens qui n'ont jamais fermé le jeu, même s'ils ont parfois péché par excès de précipitation et fait des mauvais choix. Ils ont été récompensés par un essai de contre conclu par Steyn, auteur de tous les points de son équipe.

Les Parisiens manquent le bonus défensif

Car pour le reste, ce sont les nombreuses fautes, fautes au sol et dans les rucks, qui ont nourri le score en faveur des hommes de Bernard Laporte, lesquels se sont parfaitement tenus à leur schéma de jeu, sans envolée mais avec de la lucidité et de la rigueur. Ce dont n'ont pas fait preuve les Parisiens, laissant les buteurs varois s'en donner à coeur joie (Escande, auteur de 18 points). 

Avant la trêve internationale de deux semaines, l'équipe parisienne aurait pu arracher dans les dernières minutes le point de bonus défensif, voire le match  nul, mais elle s'est égarée par maladresse dans ses enchaînements et a manqué une dernière pénalité. Ce qui finalement la fait repartir de Mayol les mains vides après avoir pourtant livré un match plein.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Top 14

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.