Top 14 : tempête, Toulouse qui régale et le triplé de Villière... le bilan du Boxing Day 2020

Le Stade toulousain et Antoine Dupont qui régalent, la tempête Bella qui gâche la fête à La Rochelle, ou encore le premier triplé du toulonnais Gabin Villière : voici ce qu'il faut retenir du Boxing Day 2020 du Top 14. Une 12e journée de championnat spectaculaire, bien que amputée d'un match à cause de la Covid 19.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Ca plane pour Gabin Villière. (CHRISTOPHE SIMON / AFP)

• L’invité surprise : la tempête Bella 

La tempête qui souffle sur la côte Atlantique n'a pas épargné le match d'ouverture du Boxing Day du Top 14, déjà amputé du match entre Castres et Bayonne à cause de la Covid 19. En début de journée, la tempête Bella a joué les troubles fêtes à la Rochelle entre le Stade Rochelais et Montpellier. La pluie battante et les rafales de vent ont provoqué une série de fautes de mains, de lancers perdus en touche et de jeu au pied ratés. Et à ce drôle de jeu, la Rochelle a pris le meilleur (22-9), tant bien que mal. "C'était compliqué dans ces conditions et nous avons pu nous appuyer sur une grosse conquête. On avait plus d'envie qu’eux", a analysé Mathieu Tanguy, 2e ligne rochelais. Mais la tempête Bella a aussi provoqué le retard de trois heures de la rencontre Pau - Stade Français, le vent empêchant l’avion des Franciliens de décoler. Et ils n’auraient peut-être pas dû faire le voyage, puisqu’ils sont remontés dans leur cockpit avec une défaite dans les valises (29-27). Première victoire depuis 8 matches pour Pau. 

• La friandise : Dupont régale

Dans le choc du Sud-ouest, Toulouse et Bordeaux-Bègles ont régalé dimanche après-midi, en témoigne le score final : 45-23. Mais en plus d’un match globalement ouvert et spectaculaire, Antoine Dupont y a offert un essai de toute beauté. On joue alors la 49e minute, et les Bordelais sont revenus à trois petits points du Stade toulousain (26-23). Mais l’UBB perd le ballon dans son camp, et Ntamack trouve son compère face à trois défenseurs bordelais. La passe semble être la seule option mais Dupont place un crochet intérieur dévastateur, puis transperce la ligne de l’UBB d’un nouveau crochet foudroyant, sur la droite cette fois, entre Paiva et Tauleigne. Buros se dresse en ultime obstacle : petit saut de cabri, et dernier crochet pour Dupont qui file dans l’en-but après avoir éliminé six défenseurs par cette course folle. Et qui remet Toulouse dans le bon sens. 

• Le père Noël : Gabin Villière porte Toulon

Toulon termine l’année 2020 invaincu à domicile, mais ce n’est pas l’info qu’on retiendra du choc déséquilibré contre un Clermont remanié et rajeuni. Ce qu’on retiendra, c’est le premier triplé en Top 14 de Gabin Villière, 25 ans. Le néo-international français (2 sélections) a porté les siens contre l’ASM (27-9), en inscrivant à lui seul tous les essais toulonnais de la rencontre, assurant ainsi à son équipe le point du bonus offensif. Ancien international de l’équipe de France de rugby à 7, le Normand confirme son potentiel pour sa deuxième saison en Top 14. Vivement le tournoi des Six Nations.

 

• La perf’ : Brive apprivoise le LOU

Combatifs, les Brivistes ont signé un succès de costauds sur leur pelouse contre Lyon (12-8), cinq jours après avoir renversé Castres (24-25). Malgré leur onze digne d’une soirée européenne, les Lyonnais ont été bien trop peu entreprenants pour éviter leur première défaite depuis mi-septembre. Et ce malgré un début de match réussi, avec un essai dès le quart d’heure de jeu. Mais en 4 pénalités, et en se montrant rigoureux défensivement, le CA Brive a renversé peu à peu la situation pour prendre un peu ses distances avec la zone de relégation, où Agen s’enfonce après la gifle reçu contre le Racing (45-10).

• Résultats : 

La Rochelle 22-9 Montpellier
Racing 92 45-10 Agen
Brive 12-8 Lyon
Toulouse 45-23 Bordeaux-Bègles
Pau 29-27 Stade français
Toulon 27-9 Clermont 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.