Top 14 : La bonne opération de la Rochelle avec les défaites de Toulouse et du Racing, ce qu'il faut retenir de la 20e journée

La Rochelle a profité samedi 27 mars des faux pas de Toulouse et du Racing 92 face à des mal classés pour réaliser la bonne opération et revenir à 3 points du leader toulousain après cette 20e journée de Top 14. Une journée qui a également vu un regroupement pour le top 6 entre Bordeaux-Bègles, Lyon et Toulon. Dans le bas du classement, Agen concède une nouvelle défaite.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 3 min.
Le Stade Rochelais l'a emporté contre Bordeaux-Bègles ce samedi 27 mars.  (ROMAIN PERROCHEAU / AFP)

• Le Racing 92 rentre bredouille de Bayonne

Pour la première fois cette saison, le Racing 92 ne ramène aucun point d’un déplacement. Les Franciliens concèdent même une deuxième défaite de rang, à Bayonne (23-13). Les Basques ont au contraire conforté leurs espoirs de maintien avec ce succès mérité. Ils menaient 10-0 dès la 14e minute grâce à un essai de Luc, puis les Racingmen sont revenus à 13-13 grâce à un essai de Tanga sous les poteaux à la 56e minute. Mais les Bayonnais ont repris leur marche en avant pour s’imposer 23-13. Le Racing préserve toutefois sa place sur le podium du Top 14.

• La Rochelle se relance

Les Rochelais réalisent la bonne opération du week-end avec les défaites de Toulouse et du Racing 92. La Rochelle, qui restait sur deux revers, a parfaitement remis les pendules à  l'heure en s'imposant sans conteste à Bordeaux-Bègles (26-11), prenant une option sur la qualification directe. Après une première mi-temps marquée par l’indiscipline des deux équipes, avec trois cartons jaunes distribués, les visiteurs ont pris l'ascendant au retour des vestiaires grâce à des essais de Dylan Leyds et Levani Botia inscrits en huit minutes. A l’issue de la rencontre, l’entraîneur des avants rochelais, Grégory Patat, était logiquement satisfait : "On voulait retaper à la porte et montrer qu’on était présent. On envoie un signal fort, on montre que l'on a un groupe élargi, on est capable de jouer sans nos internationaux. L'avantage, c'est que ça va créer une saine émulation au sein de ce groupe".

• Montpellier se réveille à Toulouse

Mal en point en Top 14, Montpellier a créé la sensation en s'imposant (29-16) sur le terrain d'un leader toulousain méconnaissable ce samedi. A la pause, les Toulousains, notamment privés de cinq internationaux français, comptaient déjà dix points de retard. Ils ont réduit le score grâce à Maxime Médard (11-16, 48e), mais les Montpelliérains leur ont tout de suite répondu avec un essai en solitaire de Jan Serfonten (11-23, 54e) . Malgré l'essai de Mathis Lebel (64e), les sept points abandonnés au pied par Zack Holmes et une incapacité chronique à rivaliser dans le combat au sol ont achevé les derniers espoirs d'une équipe toulousaine passée à côté de son match. S'ils conservent leur trône, ils voient fondre leur avance sur La Rochelle qu'ils précèdent désormais de trois points. C'est un sérieux rappel à  l'ordre à une semaine de leur huitième de finale européen sur la pelouse du Munster.

• 0/20 pour Agen

Les matches se suivent et se ressemblent pour les Agenais, qui enregistrent leur vingtième défaite de la saison en autant de rencontres. Ce samedi soir, c’est Brive qui leur a passé huit essais (57-3). Agen avait pourtant la possession en début de rencontre, mais une possession stérile. Les Corréziens ont au contraire su se montrer pragmatiques pour inscrire deux essais sur leurs rares possessions et mener 15-3 à la pause. La lanterne rouge a ensuite sombré en deuxième période, encaissant 6 essais, et se voyant punie par un carton jaune pour Verdu, et un carton rouge pour Maravat à la suite d'un coup de poing. Agen affiche désormais une différence de points de -539, avec une moyenne de 40 points encaissés par match.

• Le LOU écrase Toulon

Le LOU n'a fait qu'une bouchée du RCT ce samedi soir à Gerland, en clôture de la 20e journée. Au coude-à-coude au classement, les Lyonnais l'emportent avec le bonus offensif, 54-16. Ils se replacent à égalité de points avec leurs adversaires du soir, en occupant la 6e place. Indisciplinés, les Toulonnais ont été sanctionnés par un carton rouge à l'encontre de Ma'a Nonu, coupable d'un coup de coude au visage de Jean-Marc Doussain à la 28e minute. Les Lyonnais en ont ensuite profité pour faire exploser le RCT, qui a sombré malgré un essai de pénalité accordé à la 68e minute.  

Avec AFP

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Top 14

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.