Cet article date de plus de quatre ans.

Top 14 - Clermont remporte le choc contre Toulon

Dans la revanche de la dernière finale du Top 14, Clermont a conservé la suprématie sur le RCT en s'imposant, à domicile, (21-16), score quasi-identique que la finale (22-16), dans le dernier match de la 2e journée. Pourtant, les Toulonnais ont mieux démarré la rencontre, avec le 3e essai personnel de Chris Ashton cette saison. Mais en terminant la 1re période à 13, les joueurs de Fabien Galthié ont craqué dans les arrêts de jeu avec un essai de Raka, suivi en 2e période d'un de Penaud, déjà auteur d'un raffut et d'un cadrage-débordement fabuleux sur Ashton.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

Une seule victoire en 80 ans. Tel était le bilan du RCT à Clermont à l'heure de retrouver leur tombeur de la dernière finale du Top 14. Mais une semaine après le bon départ contre Pau (41-14) à Mayol, les Toulonnais avaient l'espoir d'enfoncer la tête des Jaunards,, vaincus à Bordeaux dans le même temps (32-25).

Et le début de match donnait de la confiance aux Varois, avec notamment un essai de Chris Ashton, son 3e personnel depuis le début de la saison, sur une passe de Tillous-Borde. Derrière une mêlée conquérante, l'équipe de Fabien Galthié avait le match en main, jusqu'à ce plaquage à l'épaule de Taofifenua sur Timani, qui valait un carton jaune au Toulonnais (33e). Six minutes après, Ma'a Nonu le rejoignait sur le banc, avec un carton jaune également. Réduit à 13, le RCT subissait, et finissait par craquer sur un essai de Raka dans les arrêts de jeu, en bout de ligne malgré le retour in-extremis de Vincent Clerc.

Penaud décisif

A la pause, l'ASM menait (11-10). Et cette double infériorité numérique était le tournant du match. Car les Jaunards jouaient mieux en deuxième période, et inscrivaient un deuxième essai par Damian Penaud. Le jeune trois-quarts centre international devient incontournable dans les performances clermontoises. Après s'être déjà signalé en 1re période sur un superbe cadrage-débordement avec raffut sur Chris Ashton dans une envolée collective de toute beauté, le fils d'Alain Penaud allait en terre-promise sur un service au pied d'Abendanon (51e). Clermont prenait le large (18-10). Un essai était refusé à Raka, et le RCT se lançait dans un retour échevelé, en profitant à son tour d'une supériorité numérique suite à l'exclusion pour 10 minutes de Yato (61e). Mais Gorgodze commettait un déblayage illégal alors que son équipe s'approchait des 22m adverses dans les ultimes secondes, mettant à mal les derniers efforts toulonnais.

Sur un score presque identique à celui de la finale disputée voici trois mois, Clermont lance sa saison. Et Toulon revient avec le bonus défensif. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Top 14

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.