Top 14 : Castres plus que jamais candidat au top 6 après sa victoire sur Lyon

Vainqueur de Lyon en ouverture de la 23e journée de Top 14, Castres grimpe à la cinquième place du classement et se rapproche de la phase finale.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Le Castrais Santiago Ariata efface le Lyonnais Pierre Fabre lors de la victoire du Castres Olympique sur le LOU en Top 14 le 7 mai 2021. (FRED SCHEIBER / AFP)

Il faudra compter sur Castres dans la course à la qualification pour la phase finale du Top 14. Le club tarnais a dominé vendredi 7 mai (37-29) l'un de ses adversaires directs, Lyon, en ouverture de la 23e journée, grâce notamment à un doublé de son ailier fidjien Filipo Nakosi.

Grâce à ce cinquième succès consécutif, le dixième en 13 matches depuis le début de l'année 2021, le CO se hisse provisoirement au cinquième rang du classement. Des hauteurs inespérées pour les Castrais, qui se morfondaient encore à l'avant-dernière place en décembre avant que l'entraîneur Pierre-Henry Broncan ne prenne du galon.

C'est un coup d'arrêt en revanche pour les Lyonnais, doublés par leur adversaire du soir, mais dont le calendrier semble plus favorable lors des trois dernières journées de la saison régulière, avec notamment les réceptions de Brive et d'Agen.

Le duel de demi-frères tourne à l'avantage de Castres

L'ailier castrais Nakosi a remporté son match dans le match avec son demi-frère de Lyon, Josua Tuisova, en inscrivant un essai lors de chaque mi-temps, ses 10e et 11e de la saison. Après avoir signé trois doublés lors des trois dernières journées, Tuisova n'en a lui marqué qu'un cette fois, dans les arrêts de jeu. Un essai néanmoins très important puisqu'il prive Castres du bonus offensif et lui permet de rejoindre le Toulousain Matthis Lebel en tête des meilleurs réalisateurs du Top 14, avec 13 réalisations.

Wilfrid Hounkpatin, en puissance après une pénalité jouée à la main, une spécialité maison, et Bastien Guillemin, à la conclusion d'un mouvement d'école, sont aussi allés derrière la ligne côté tarnais, tandis que le demi de mêlée international Baptiste Couilloud a marqué le premier essai lyonnais (54e).

Le CO a en tout cas marqué les esprits avant d'affronter dans les prochaines semaines deux autres concurrents pour le top 6 : Bordeaux-Bègles et Toulon. Comme l'année de son titre en 2018, il semble plus que jamais en mesure de jouer les trouble-fête en cette fin de saison. Son rôle préféré.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.