Cet article date de plus de dix ans.

Tomas: "On ne veut pas en rester là"

Le demi de mêlée de Montpellier Julien Tomas "ne veut pas en rester là" c'est à dire se satisfaire d'une qualification pour la phase finale" à l'occasion du match de barrage d'accession aux demi-finales du Top 14, samedi à Castres.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le Montpelliérain Julien Tomas

Comment abordez-vous ce match ?
"Ce match est un peu une récompense. Mais, si nous avons atteint l'objectif de la coupe d'Europe, on ne veut pas en rester là. On a envie de créer un nouvel exploit. Nous devons l'aborder comme un match particulier, mais sans se mettre la pression supplémentaire d'un match de barrage. Fabien Galthié (l'entraîneur), qui a l'habitude et l'expérience de ces matches, a eu un petit discours positif dans la semaine. Il nous a dit que le rêve d'arriver en phase finale est désormais une réalité."

Quel est le danger de ce match ?
"Cela serait d'arriver sûr de nous, sans se mettre la boule au ventre. Pour cela, nous devons mettre notre jeu en place, disposer d'une bonne défense que nous avons retrouvée face à Toulon. Et ensuite compter sur un brin de chance. Le seul point négatif tient à notre manque d'expérience. Dans l'équipe, personne n'a vécu de match de phase finale. Quand on voit le public, l'ambiance du match face à Toulon, on a envie de revivre ça. On a envie de se lâcher, d'avancer et de ne pas boucler la saison samedi."

Que faut-il craindre de Castres ?
"On craint tout. C'est une équipe invaincue chez elle. Cela montre bien qu'elle est dominatrice sur son terrain, qu'elle y maîtrise son sujet. Au regard de la solidité de son pack, nous devrons avant tout rivaliser dans ce secteur pour avoir notre chance. Quand Castres met la marche avant autour de son pack, il gagne. Ce sera la clé du match".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Top 14

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.