Rugby : Vannes remporte la finale de Pro D2 et sera le premier club breton à évoluer en Top 14

Les Bretons ont battu Grenoble, samedi, en finale de deuxième division (16-9) et évolueront dans l'élite l'an prochain, eux qui avaient été promus en Pro D2 en 2016.
Article rédigé par franceinfo: sport avec AFP
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié
Temps de lecture : 1 min
La joie des Vannetais, champions de Pro D2 et qui évolueront en Top 14 l'an prochain. (MAXPPP)

C'est historique dans l'histoire du championnat de France de rugby. La Bretagne sera représentée pour la première fois en Top 14 la saison prochaine grâce à la victoire du RC Vannes contre Grenoble (16-9) en finale de Pro D2, samedi 8 juin, à Toulouse.

Les bandes noires et blanches du "gwenn ha du" flotteront dans les mois à venir à Toulouse, Perpignan ou Clermont, autant de places fortes du rugby français au milieu desquelles les Vannetais feront presque figure d'anomalie. Après trois échecs en demi-finale (2019, 2021 et 2023), ils ont cette fois décroché le titre de champion de Pro D2 et le billet pour le Top 14 qui va avec.

Pourtant novices à ce stade de la compétition, les Bretons sont mieux rentrés dans le match et leur domination a été récompensée par un essai de l'ailier Romaric Camou (11e). Dominateur en mêlée mais à la peine en touche, le RCV de l'inamovible Jean-Noël Spitzer, en poste depuis près de 20 ans, s'en est remis dans le deuxième acte à sa défense de fer et au pied tout aussi solide de son ouvreur et buteur Maxime Lafage (4 sur 4), natif de Toulouse.

Grenoble en barrage contre Montpellier

Battus par Oyonnax (14-3) en 2023, les Grenoblois, pas épargnés par les coups du sort cette saison, ont eux perdu leur deuxième finale consécutive sans parvenir à exprimer leurs qualités offensives. Ils conservent malgré tout un espoir de retrouver l'élite, cinq ans après l'avoir quittée, par l'intermédiaire d'un barrage à domicile dimanche prochain. 

Ce sera face à Montpellier, champion de France 2022 en perdition. Les Grenoblois auront cette fois le soutien de leur public du stade des Alpes, où il devrait y avoir un peu moins de drapeaux bretons.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.