Rugby : une enquête préliminaire ouverte après la rencontre Biarritz-Bayonne

Le procureur de Bayonne a annoncé mardi l'ouverture d'une enquête préliminaire sur des manquements aux règles sanitaires lors du derby basque pour l'accession en Top 14.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Les supporters biarrots lors de la rencontre Biarritz-Bayonne, samedi 12 juin. (THIBAULT SOUNY / AFP)

Si le Biarritz Olympique a validé son accession en Top 14 face au voisin de l'Aviron Bayonnais au terme d'un scénario surréaliste, samedi 12 juin, le club basque est dans l'oeil du cyclone pour une tout autre raison. Mardi 15 juin, le procureur de Bayonne a annoncé avoir ouvert une enquête préliminaire après avoir été saisi par le préfet des Pyrénées-Atlantiques sur des manquements aux règles anti-Covid lors du derby.

Enquête confiée à la Sécurité publique de Bayonne

"Je vous confirme avoir été saisi par le préfet d'un signalement au titre de l'article 40 du Code de procédure pénale et avoir ouvert une enquête confiée à la Sécurité publique de Bayonne", a affirmé à l'AFP le procureur de Bayonne, Jérôme Bourrier.

A l'issue du match, le préfet Eric Spitz avait "condamné" de nombreuses entorses aux exigences sanitaires lors de la rencontre au stade Aguiléra de Biarritz, en particulier un dépassement de la jauge de 5 000 personnes, "la vente d'alcool à emporter", pourtant prohibée, et "l'envahissement du terrain sans aucun respect des gestes barrières" au coup de sifflet final. Il avait également dit étudier "les sanctions administratives susceptibles d'être prises".

Le président du club de Biarritz, Jean-Baptiste Aldigé, a pour sa part affirmé dimanche avoir "mis en oeuvre tous les moyens à sa disposition pour respecter" les obligations en matière sanitaire.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Top 14

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.