Cet article date de plus d'un an.

Coronavirus : Vers des phases finales de Top 14 et de Pro D2 en juillet ou en août

Mis sur pause depuis le 13 mars en raison de la pandémie de Covid-19, le Top 14 et la Pro D2 vont peut-être connaitre un dénouement. La Ligue Nationale de Rugby a publié ce mercredi un communiqué dans lequel elle annonce que deux scénarios sont à l'étude pour terminer la saison.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

Des phases finales fin juin-début juillet ou bien en août, juste avant la saison 2020-2021 ! Les présidents des clubs de Top 14 et de Pro D2 qui se réunissaient ce mercredi ont conservé deux scénarios pour essayer de sauver la saison actuelle, a annoncé dans un communiqué la Ligue Nationale de Rugby. Les deux premières divisions françaises feraient donc une croix sur les dernières journées et passeraient directement aux phases finales, avec deux scénarios à l'étude.

"Scénario 1: les championnats 2019-2020 reprendraient fin juin-début juillet directement sous forme de phases finales avec des finales de Top 14 et de Pro D2 au plus tard le 18 juillet", indique ainsi le communiqué de la Ligue. Cette possibilité laisserait donc sûrement place à des phases finales classiques avec les six premiers du championnat.

"Scénario 2 : les phases finales des championnats 2019-2020 se dérouleraient -selon des modalités déterminées en fonction du nombre de dates disponibles- en août 2020, en amont du lancement de la saison 2020-2021 qui débuterait dans la foulée, fin août-début septembre", ajoute l'instance dirigeante. Dans ce cas-là, il ne semble pour le moment pas possible de déterminer le nombre d'équipes qui participeraient à ces phases finales.

Quel que soit le scénario qui sera choisi, il devra être validé "à la fin du mois d'avril" par le comité directeur et l'assemblée générale de la LNR, en concertation avec la FFR, précise le communiqué. "Notre souhait est de pouvoir jouer les phases finales de la saison 2019-2020 en conservant comme priorité absolue la santé des différents acteurs des compétitions et du public, et en respectant scrupuleusement les consignes sanitaires des pouvoirs publics", assure Paul Goze, le président de la LNR.

Avec AFP

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Top 14

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.